5 pays qui ont le plus de volcans au monde

Les volcans sont classés comme des catastrophes naturelles lorsqu’ils changent activement en enlevant des matériaux sous forme de cendres, de gaz ou de lave. Souvent, cette activité provoque également des catastrophes naturelles telles que les tsunamis et les tremblements de terre.

L’anneau de feu qui passe de l’océan Atlantique à la Méditerranée et encercle l’Indonésie est un lieu occupé par des volcans actifs. À ne pas confondre si l’Indonésie, qui est en fait entourée d’un anneau de feu, est souvent frappée par une catastrophe.

Cependant, l’Indonésie n’est pas le pays avec le plus de volcans au monde. Sorti de World Atlas, suit la répartition des pays qui ont le plus de volcans au monde.

1. États-Unis

Les États-Unis occupent le premier rang des propriétaires de la plupart des volcans du monde, soit environ 173. Les volcans aux États-Unis se trouvent en Alaska et à Hawaï. Des éruptions volcaniques en Alaska se produisent presque chaque année. Et les volcans d’Hawaï, Kilauea, qui est classé comme un volcan très actif dans le monde car il est en éruption continue depuis 1983.

2. Russie

Le deuxième rang est occupé par la Russie avec 166 volcans. La partie orientale de la péninsule du Kamchatka est le plus grand foyer de volcans du rideau de fer du pays, qui compte environ 29 volcans.

De plus, le côté nord est occupé par Klyuchevskaya Sopka qui est en fait un volcan à 15 584 mètres d’altitude. Volcans classés comme n’étant plus actifs, Bolshaya Udina libère une activité sismique en 2017.

3. Indonésie

Les catastrophes naturelles sous forme d’éruptions volcaniques sont des choses qui se produisent souvent en Indonésie étant donné la situation géographique entourée par l’anneau de feu. L’Indonésie abrite 139 volcans. Le mont Merapi et Kelud sont deux volcans très actifs trouvés sur l’île de Java.

Dans l’histoire, l’éruption du mont Tambora, Sumbawa en 1815 a été le moment de l’explosion volcanique la plus dévastatrice du monde. Ce moment l’emporte également en Europe.

La même chose s’est produite 68 ans plus tard, là où la montagne située entre Sumatra et Java, Krakatoa s’est étirée et a fait un bruit jusqu’à un rayon de 4 600 km. Et ce moment a consommé 36 417 morts.

lire aussi : Etna

4. Islande

Le pays d’Islande abrite 130 volcans. Un grand nombre de volcans en Islande se trouvent dans la dorsale médio-atlantique. Alors que le Groenland compte 30 volcans et 13 d’entre eux sont actifs depuis l’éruption depuis 874 après JC

Le moment déchirant à cause de la ruée vers les montagnes a également frappé l’Islande, où en 1783-1784, un quart de la population islandaise est décédée. Le mont Eyjafjallajökull en 2010 a également pulvérisé des cendres volcaniques qui ont affecté la paralysie des voyages aériens en Islande pendant plusieurs semaines.

5. Japon

Tout comme l’Indonésie, le Japon est un pays qui fait partie du cercle de feu. Par conséquent, les catastrophes naturelles telles que les éruptions volcaniques sont chose courante dans le pays du soleil. Le Japon est occupé par 112 volcans et se classe au cinquième rang mondial.

Des moments déchirants dus à l’activité volcanique ont également frappé le Japon, y compris en 1792, où le volcan Unzen a éclaté et tué environ 14 300 personnes cette année-là. Le mont Fuji, le mont Sakurajima, le mont Asama, le mont Shinmoedake et le mont Aso sont quelques-unes des montagnes du Japon qui sont classées comme les plus menacées.

C’est une liste de 5 pays qui ont le plus de volcans au monde. En fait, les catastrophes naturelles telles que les éruptions volcaniques ne peuvent pas être libérées de nos vies. Mais préserver la nature pour que le moment du désastre ne soit pas là est quelque chose que nous devons faire.

Etna

L’Etna est le plus grand volcan actif d’Europe avec un diamètre à la base de plus de 35 Km. Sa superficie correspond à celle de Paris et sa grande banlieue. Ses premières phases d’édification ont eu lieu en milieu marin, il y a 500 000 ans, dans un golfe peu profond. Il culmine désormais à plus de 3300 m au dessus de la Méditerranée mais son altitude varie constamment activolcans Info. Ses flancs sont constellés de près de 250 cônes de scories adventifs. Une vaste structure d’effondrement, la Valle del Bove,

entaille son flanc est et se retrouve jusqu’en mer Ionienne. Elle s’est formée en plusieurs phases la dernière datant de 4000 ans environ.

Ses éruptions sont très fréquentes et même en phase plus calme il rejette d’énormes quantités de gaz depuis ses cratères sommitaux. Ces derniers sont au nombre de 4 : la Voragine (formée en 1947), la Bocca Nuova (née en 1968), le cratère nord-est (né en 1911) et le cratère sud-est (apparu en 1971).

Depuis plusieurs années les éruptions se concentrent dans les cratères sommitaux mais aussi plus bas, le long d’une importante zone de fracture orientée grossièrement nord / sud. Les éruptions de juillet 2001 et octobre 2002 en sont les témoins parmi les plus récents. Le risque majeur sur ce volcan demeure l’occurrence à moyen terme d’une éruption excentrique,

le volcan le plus actif d’Europe

c’est à dire sur les basses pentes du volcan, là où la densité de population est très élevée. La dernière de ce type s’est produite en 1669 et a entraîné la destruction partielle de la ville de Catane.

Un ouvrage qui propose de faire découvrir les principales facettes du volcanisme planétaireavec l’Auvergne comme fil conducteur.

Une importante iconographie illustre le livre, complétée sur le CD-Rom par des photographies, un glossaire, des schémas et des expériences à mener.

Cet ouvrage s’adresse en particulier aux enseignants en Sciences de la Vie et de la Terre du collège au lycée, en poste ou en formation, mais également aux Centres de Documentation et d’Information ou aux bibliothèques, à destination de tous ceux désireux d’actualiser rapidement leurs connaissances sur les notions relatives au volcanisme.

Lire Aussi : Actu recherche sur les volcans : le projet TOMUVOL

Planète Volcan

Accès à l’article sur le colloque International – Lac Pavin 2009 :

Pendant trois jours, du 14 au 16 mai 2009, s’était déroulé dans la ville de Besse en Chandesse le colloque international sur le “Lac Pavin et autres lacs méromictiques”.C’était alors l’occasion de faire le point sur les dernières recherches concernant la géologie-volcanologie, la limnologie, l’hydrobiologie, la géochimie, l’hydrologie et l’hydrogéologie que ce soit sur l’exemple du Pavin ou d’autres lacs de nature proche dans le monde.

Les deux premières journées, des 14 et 15 mai, étaient réservées aux débats scientifiques.
Le 16 mai était une journée d’échange et de présentation au public des différents aspects abordés les journées précédentes avec une sortie sur le terrain où les différentes équipes ayant travaillé sur le sujet argumentaient leurs hypothèses en vue d’établir un consensus.

Actu recherche sur les volcans : le projet TOMUVOL

En Auvergne, les volcanologues du LMV (Laboratoire Magmas et Volcans) se sont associés aux physiciens des particules du LPC(Laboratoire de Physique Corpusculaire) pour mettre au point le projet TOMUVOL(Tomographie Muonique des Volcans).

Ce projet a pour vocation de tester une methode de radiographie d’un édifice volcaniquehautement symbolique: le Puy de Dôme, via la collecte de muons atsmophériques.


Si le principe de collecte de muons est déjà connu depuis plusieurs années, et utilisépar les japonais, le projet TOMUVOL se distingue de par la collecte des particules et letraitement des données.
Les volcanologues espèrent que de ce projet naitra une nouvelle méthode de surveillancedes volcans actifs.

Les volcans se sont manifestés dès l’origine de la Terre, il y a 4,5 milliards d’années. Depuis, ils façonnent imperturbablement notre planète et chaque jour du magma parvient à sa surface témoignant de l’activité d’une Terre bien vivante. Tant de beauté et de puissance fascinent et effraient à la fois. Aussi des hommes et des femmes, que l’on appelle des chasseurs de volcans,

projet en 2010

arpentent-ils le monde à la quête de l’ascension de ces géants indomptables et de l’image rare. Sans doute cherchent-ils à assouvir ce rêve qu’ils entretiennent depuis l’enfance : être au contact le plus proche du souffle de la Terre.

Ce livre est le résultat de cette quête commune. Il rassemble parmi les plus belles photos de volcans, certainement les clichés les plus extraordinaires, les plus insolites et les plus inattendus qui aient été vus.

Au total, près de 400 images nous invitent à un voyage unique à travers les 101 volcans actifs les plus remarquables du monde, des clichés sélectionnés parmi plusieurs milliers qui dévoilent la magnificence de ces montagnes bien particulières, révélant à la fois la violence des éruptions et décrivant la passion qu’il peut y avoir à les découvrir

La troisième édition de l’une des deux “bibles” du volcanisme est enfin parue.
“Volcanoes of the World” 3ème édition, qui sort 17 ans après la précédente (1994), est avant tout dédiée aux spécialistes. Il s’agit en fait de la version papier du Global Volcanism Program, c’est à dire la plus grande base de données sur les volcans et leurs éruptions au monde.

Tout y est: nom-localisation-dates des éruptions et VEI etc

C’est évidemment un livre recommandé pour tous les spécialistes mais aussi les amateurs éclairés.Les 568 pages du livre sont à consommer sans modération.

Dans un tout autre genre et destiné au jeune public qui se passionne déjà pour les volcans, est paru aux éditions le Pommier au mois octobre 2012, un ouvrage pour les enfants intitulé : “Le volcan se réveille”.
Ecrit par Jacques-Marie Bardintzeff et illustré par Amélie Dufour ce livre est une bonne porte d’entrée dans le monde des volcans. Voici en quelques lignes l’histoire :

“Jacky, Michèle et Litchi, leur compagnon favori, sont passionnés par les volcans depuis qu’ils sont allés voir les volcans d’Auvergne.Ce matin, une lettre de leur cousin Bernard qui vit en Afrique est arrivée.
Bernard n’habite pas loin d’un volcan, la montagne souffrée, et les invite à passer quelques jours avec lui.
Durant leur séjour, le volcan va se réveiller…”