Islande : l'île inachevée... un ouvrage d'Olivier Grunewald et Bernadette GilbertasDate : 2011-11-15
 
... ou l'Islande vue par les islandais.
 
En octobre 2011, les éditions La Martinière ont sorti un nouvel ouvrage :
« Islande : l'île inachevée ».
Facile de surfer sur la vague après l'éruption de l'Eyjafjöll ? Peut-être...
Mais, au fond, que connaissons-nous de l'Islande ?

Un objectif
On connaît la position géographique de l'Islande (tout le monde la connaît depuis le printemps 2010...). Nous savons qu'il y a des volcans et des elfes, que la géothermie chauffe les maisons et permet à l'île de produire des bananes. On a entendu parler de la rudesse de son climat, de ses couleurs exceptionnelles et de ses ambiances uniques au monde.
Mais que savons-nous réellement de l'Islande que les auteurs, le photographe Olivier Grunewald et la journaliste Bernadette Gilbertas, décrivent comme « inachevée » ?




C'est tout l'enjeu de l'objectif qu'ils se sont fixés à travers ce livre : nous montrer l'Islande telle qu'elle est. Telle que la vivent les Islandais.


Des images...
Olivier Grunewald, au travers de sa perception des couleurs, des textures, des contrastes et de sa maîtrise de la photographie, ne se contente pas de sublimer une image. Il capte les moments rares, les beautés fugaces, qui ne se dévoilent qu'à ceux qui se posent, attendent et se laissent porter par le flux des lumières changeantes. Il raconte le déchaînement des rivières et des volcans ou la force tranquille des glaciers, qui s'associent parfois et rappellent que les Hommes sur cette île sont contraints de se plier ou de partir.

Ses photos sont comme un judas par lequel le lecteur pourra percevoir l'Islande véritable, le cœur battant de l'âme islandaise.

… et des gens.
Qui peut mieux raconter l'Islande que les Islandais eux-même ? Ils se sont livrés à Bernadette Gilbertas et lui ont raconté leur Islande. Ils décrivent ce qui les rattache à cette terre rude, chargée d'histoire, cœur du premier parlement d'Europe. Leurs témoignages nous content autant la fierté de leur culture que les craintes de la voire disparaître face à une industrialisation déshumanisée. A travers leurs mots on les découvre aussi solidement attachés à cette culture que les mousses sont ancrées au basalte.

Ouverts sur le monde et de réputation accueillante, ils se révèlent aussi opiniâtres à défendre une cause que les fleurs à percer les cendres de l'Eyjafjöll pour redonner vie à la vallée de Thorsmork.




Ce livre n’est pas un catalogue de belles images saupoudrées de textes ni un guide de visite pour la découverte de l’Islande. C'est une initiation à la culture islandaise non pas à travers ce qu'elle a, mais à travers ce qu'elle est : la conscience de n'être qu'un élément d’une nature toujours changeante, jamais achevée.


Bonne lecture.


L'équipe de l'ACTIV
ACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en VolcanologieACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en Volcanologie
Rechercher un volcan
Recherchez un volcan grâce à son nom
Listes de volcans
Recherche de volcans par listes
Aurore boréale dans le nord islandais
©Grunewald Olivier