Localisation du volcan Etna

Nom : Etna
Région/Pays : Sicile / Italie
Lat./Long. : 37.73 N/15 E
Alt. : 3330 m

Suivi de l'activité éruptive ou des éruptions volcaniques pour le volcan Etna au cours du mois de juillet 2006 :


Dépêche du 30 juillet 2006 :

L'activité sur l'Etna est devenue assez faible. L'analyse des sismogrammes indique que le trémor s'est stabilisé à un niveau sensiblement égal à celui précédent l'éruption de début juillet. Les observations de Charles Rivière semblent indiquer que l'activité explosive est stoppée dans le cratère Nord Est, ce qui est concordant avec la diminution du trémor. Une question persiste: s'agit-il d'une simple pause, ou le Mongibello est-il reparti pour une phase de repos? (source: INGV-CT; Etna Volcan Sicilien).



Dépêche du 26 juillet 2006 :

L'activité sur l'Etna semble avoir repris au fond du cratere Nord Est. De très puissantes détonations ont été entendues ce matin par charles rivières et la Corpo Forestale, suivies par de volumineux panaches cendreux . Des fragments de magma vraisemblablement juvénil(synonyme de "neuf"; analyse à confirmer) sont retombés sur les hautes pentes externe du cratère Nord Est, et des guides, montés eux aussi ce matin, précisent qu'ils ont observé un cône en formation au fond du cratère. Toutes ces informations ne seront sures et certaines que lorsque les analyses pétrologiques des échantillons récoltés seront faites, et lorsque les conditions d'observation seront meilleures sur les cratères sommitaux. Néanmoins, l'analyse du trémor montre que l'Etna n'est pas retourné dans une phase de calme profond comme ces quatre dernières années (sources: Etna Volcan Sicilien, INGV-CT).



Dépêche du 25 juillet 2006 :

Un survol des cratère sommitaux par les volcanologues de l'INGV a permis de faire des relevés thermiques indiquant une nette élévation de la température au fond du cratère Nord Est, dans lequel il pourrait y avoir une activité explosive. Une augmentation de la température a aussi été relevée au niveau de la bouche nord de la Bocca Nuova et dans les deux bouches de la Voragine. Un simple regard sur les webcam montre immédiatement le très gros dégazage du cratère Nord Est (sources: INGV).



Dépêche du 24 juillet 2006 :

Les dernières observations faites cette nuit par Charles Rivières indiquent que l'activité explosive, ainsi que l'effusion, se sont complètement arrêtées. Les coulées sont en cours de refroidissement et leur rougeoiment n'est plus visible (soure: Etna Volcan Sicilien).



Dépêche du 23 juillet 2006 :

Depuis hier matin, l'activité sur les bouches actives est un peu différente. Sur le nouveau cône l'activité explosive s'est faite moins intense et produit des panaches chargés en cendres et lappilis très sombres. Une nouvelle coulée, faiblement alimentée, est apparue sur la gauche des bouches effusives déjà existantes (source : Etna Volcan Sicilien).



Dépêche du 23 juillet 2006 :

Les observations faites ce matin par Charles Rivières confirment la baisse générale de l'activité. Les explosions stromboliennes sont plus espacées dans le temps, et les blocs ne sont plus projetés qu'à une hauteur maximale de 80 m. Le débit des coulées a lui aussi baissé par rapport aux jours précédents (source : Etna Volcan Sicilien).



Dépêche du 22 juillet 2006 :

L'activité se poursuit sur l'Etna. Les explosions sont toujours présentes même si il peut y avoir des fluctuations dans leur violence. Des blocs ete bombes sont projetées jusqu'à 350 m de distance autour du cône et il est donc vivement recommandé de ne pas s'approcher à moins de 500 m de distance. Il est de la responsabilité des visiteurs de se tenir au courant et de faire preuve de prudence, surtout lorsqu'ils sont face à un phénomène qu'ils ne connaissent pas. Les expériences passées ont rendu les autorités Italiennes craintives, et devant l'afflux croissant de touristes qui viennent voir l'activité près des bouches explosives, les responsables de la Protection Civile et la préfecture de Catane se réunissent lundi. Une ordonnance risque donc de limiter les accès, afin de permettre de gérer les flux de personnes et de sécuriser la zone active. L'activité effusive se poursuit aussi, avec un front de coulées qui se trouve maintenant à l'altitude 1830 m, entre le Monte Centenari et le Monte Lepre. Ce front est en cours de refroidissement mais d'autres coulées arrivent par l'arrière. Des vidéos et des photos sont disponibles sur le site de Charles Rivières "Etna Volcan Sicilien" (source: Etna Volcan Sicilien).



Dépêche du 21 juillet 2006 :

L'activité éruptive est encore en augmentation, en accord avec l'accroissement du trémor. Les explosions stromboliennes alternent maintenant avec de véritables fontaines de lave. Les détonations de l'activité strombolienne sont audibles depuis Nicolosi (environ 15 km à vol d'oiseau). La coulée est toujours bien alimentée et son front est à hauteur du cône Centenari(sources: Etna Volcan Sicilien, webcam trekking).



Dépêche du 21 juillet 2006 :

Dernières nouvelles de l'INGV concernant l'éruption en cours sur l'Etna... On distingue maintenant grace à l'observation faite à la caméra thermique 3 bouches éruptives dans le cône strombolien (nommé B3 "Bocca 3" pour l'INGV) qui connaît une activité continue. Des mesures lasers effectuées hier permettent de préciser qu'il est situé à 130 m au-dessus de la base du cratère SE et que son diamètre atteint les 40 m. Le débit d'émission des coulées atteint 8 à 10 m3/s vers les 13h00 (au 20 juillet) à l'altitude 2930 m et le front de coulée est maintenant à 1830 m entre les Monts Centenari et Lepre.



Dépêche du 20 juillet 2006 :

Les dernières infos transmises par l'INGV concernant la nouvelle éruption de l'Etna font état de l'avancée progressive du champ lavique qui s'est séparé en 2 coulées distantes d'environ 100 mètres. En milieu de matinée du 19 août, le front de lave de la coulée située au sud atteint la côte 2150 m alors qu'au même moment le front de coulée nord se situe à 1850 m. Depuis son point d'émission la coulée a parcouru 2900 m en 4 jours. A noter que la progression des coulées se fait de plus en plus à travers des tunnels de lave dès dans les parties hautes des coulées. Vers les 20h00, un creusement et un élargissement du cône à 3100 m sont observés ainsi qu'une nette augmentation de l'effusion de lave.



Dépêche du 20 juillet 2006 :

Les activité explosives et effusives sont toujours en cours depuis les bouches ouverte à 3050m d'altitude. Des deux bras de lave encore actifs hier, un seul l'est toujours aujourd'hui et il atteint l'altitude 2150 m. L'activité explosive, quand à elle, s'accroit de jour en jour. Les observations faites hier montrent que 2 bouches explosives sont actives dans le cône. Ce dernier a subit une phase d'effondrement en direction de la Valle del Bove, ce qui l'a élargis (source: Etna Volcan Sicilien, INGV).



Dépêche du 19 juillet 2006 :

L'activité explosive se maintient sur la bouche à 3050 m, tout comme l'effusion de lave sur les bouches situées juste en dessous. Les explosions stromboliennes projettent, avec une fréquence élevée (1 exp/10 sec environ) blocs et bombes jusqu'à 150m de hauteur, et les coulées sont maintenant arrivées à une altitude comprise entre 1900 et 2000m (estimation d'après les images webcam), et sont parties pour contourner le cône du Monte Centenari par le Nord. Le prélèvement et l'analyse quotidiennes des cendres et des coulées a permis de mettre en évidence une évolution de la compostion chimique des laves émises depuis le début de l'éruption, le 14 juillet dernier. Le dernier prélèvement, effectué le 18, montre que le magma est de moins en moins évolué. Ceci suggère que l'éruption extirpe du coeur de l'édifice des magmas de plus en plus profonds, n'ayant pas eu le temps de subir de modifications chimiques importantes. Ces resultats, associés aux observations de surface (forte activité explosive), indiquent qu'il s'agit là d'un scénario éruptif tout à fait différent de 2004, qui était le résultat d'une vidange passive d'un magma dégazé qui stagnait dans les conduits alimentant le cône Sud Est. Il semble qu'ici nous assistons bel et bien à une nouvelle phase de réalimentation en magma neuf de ces mêmes conduits. L'Etna est-il reparti pour un cycle d'activité de plusieurs mois? C'est dans le domaine du possible, et si c'est le cas alors n'hésitez pas à contacter Terra Incognita pour leur voyage "spécial Eruption" qui part de vendredi 21 juillet jusqu'à mardi 25, ou même pour qu'ils vous aident à monter votre propre voyage volcanique (sources: INGV; Etna Volcan Sicilien).



Dépêche du 18 juillet 2006 :

L'activité explosive strombolienne sur la bouche à 3050 m est en augmentation légère depuis hier. Les détonations sont entendues depuis Sapienza , station située, à vol d'oiseau, à plus de 5 km de distance sur le flanc Sud. L'activité effusive est toujours en cours, et la coulée est bien alimentée (source: Etna Volcan Sicilien, site de Charles Rivières).



Dépêche du 18 juillet 2006 :

Les informations transmises hier après-midi par l'Institut Nationale de Géophysique et de Volcanologie italien (INGV) indiquent que l'éruption continue sur l'Etna. La bouche la plus récente à 3100 m d'altitude maintient son activité explosive. Les deux autres bouches continuent d'alimenter une coulée de lave qui atteint 2,2 kilomètres de long. Depuis le 14 juillet, début de cette éruption, l'Etna a craché environ 800 000 mètres cubes de lave. Le débit moyen de lave est proche de 3,9 mètres cube par seconde pour ces 24 dernières heures. Le champ de lave observé est formé de multiples ramifications de petites unités laviques qui se séparent, créent de petits tunnels de laves et s'entrecroisent ou se rejoignent au cours de l'avancée du front de coulée. Ceci est particulièrement bien visible sur des images prises à la caméra thermique et caractéristique des coulées à relativement faible débit (source : INGV).



Dépêche du 17 juillet 2006 :

L'éruption sur le flanc est du cratère SE de l'Etna se poursuit. Après un survol de la zone active, l'équipe de l'INGV précise l'état de la situation ce matin vers 7h30. A cette heure, le front de lave a parcouru la distance de 2,2 km depuis son point d'émission et se trouve dans la Valle del Bove à la côte 2100 m. Elle s'écoule à une centaine de mètres au NE de l'arête de Serra Giannicola Piccola et fait environ 100 m de large vers 2400 m avant de se séparer en deux langues d'une cinquantaine de mètres chacune. Au niveau des bouches éruptives, vers 3100 m d'altitude s'est formé un petit cône de scories dont le dégazage à haute pression provoque des détonations très bruyantes.



Dépêche du 16 juillet 2006 :

Une troisième bouche s'est ouverte tôt hier matin sur le flanc est du Cratère Sud-est de l'Etna. Elle a, dans un premier temps, émis des cendres avant d'évoluer vers une activité strombolienne crachant des lambeaux de laves entre 100 et 200 mètres de hauteur. Le flux de lave alimente une coulée dont le débit moyen est estimé entre 4 et 5 mètres cube par seconde (source : INGV). En l'absence de nuages, il est possible de suivre l'éruption sur le site Etna Trekking.



Dépêche du 16 juillet 2006 :

Quelques données supplémentaires pour compléter notre bulletin matinal sur l'éruption en cours sur l'Etna. La troisième bouche éruptive qui s'est ouverte sur le flanc est du cratère SE à la côte 3100 m émet des projections scoriacées assez fines qui commencent à créer un petit cône par accumulation de ces retombées. En revanche, celles-ci n'occasionnent actuellement aucune gêne dans les villes comme Catane et la circulation aérienne n'est pas affectée par l'éruption. En ce qui concerne l'avancement de la coulée de lave : son front atteignait vers 7h30 ce matin la côte 2400 m dans la Valle del Bove (partie est non habitée du volcan) après avoir parcouru 1,7 km et la largeur de la coulée (avec ses nombreuses ramifications) approchait les 100 mètres. Rien d'alarmant pour l'instant. A noter que l'étude des premiers échantillons recueillis sur le terrain par l'INGV montre que le magma émis est essentiellement un magma juvénil (à plus de 80%).



Dépêche du 15 juillet 2006 :

Cette nuit une nouvelle fracture s'est formée sur le flanc est du cratère SE et l'Etna est à nouveau en éruption ! Deux coulées s'échappent depuis deux bouches éruptives situées à 3050 et 3000 m le long de cette fracture ouverte située dans le prolongement des fissures des éruptions de 2004 - 2005. Les coulées se réunissent en un seul champ lavique à la côte de 2950 m et se dirigent lentement (environ 2km/h) en direction de la Valle del Bove.



Ses éruptions historiques
Les éruptions historiques pour le volcan Etna
Autres volcans : photos et vidéos de volcans
Les photos de volcans et vidéos de volcans de l'ACTIV
ACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en VolcanologieACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en Volcanologie
Rechercher un volcan
Recherchez un volcan grâce à son nom
Listes de volcans
Recherche de volcans par listes
L'activité de l'année du volcan Etna
Remonter dans le texte
Descendre dans le texte
  Année 2015 :

        •  Mois d'avril
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2014 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2013 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois de septembre
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2012 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2011 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2010 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril


  Année 2009 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois de septembre
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de janvier


  Année 2008 :

        •  Mois de novembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2007 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars


  Année 2006 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de mai
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2005 :

        •  Mois de novembre
        •  Mois de janvier


  Année 0000 :

        •  Mois


Revenir au début du texte