Localisation du volcan Llaima

Nom : Llaima
Région/Pays : Région des lacs / Chili
Lat./Long. : 38.69 S/71.73 W
Alt. : 3125 m

Suivi de l'activité éruptive ou des éruptions volcaniques pour le volcan Llaima au cours du mois de juillet 2008 :


Dépêche du 28 juillet 2008 :

Une vidéo mise en ligne sur Youtube et consultable sur le site du POVI montre clairement l'enchaînement des événements qui se sont produits pendant le paroxysme du 26 juillet (source: POVI).



Dépêche du 27 juillet 2008 :

Le LLaima est à nouveau reparti dans un cycle éruptif intense hier, en fin d'après-midi, vers 17h30 (heure locale), qui s'est terminé peu de temps après. Le POVI a mis en ligne des photos montrant tout d'abord une activité strombolienne sommitale qui devient de plus en plus intense et donne naissance, vers 18h30 (heure locale) à une fontaine continue qui va montrer en puissance. Deux coulées commencent à s'épancher vers 19h15 (heure locale): la plus longue sur le versant ouest et une très courte sur le versant sud-ouest. L'ONEMI indique que le panache éruptif est monté à environ 7000m, tandis que la fontaine de lave devient de plus en plus puissante, projetant des lambeaux de lave jusqu'à 700 m de hauteur au paroxysme. Les photos montrent que l'activité était redevenue faiblement strombolienne vers 20h00. L'éruption est probablement stoppée maintenant (source: POVI; ONEMI).



Dépêche du 25 juillet 2008 :

La caméra de haute sensibilité lumineuse du POVI a capté hier une série de petites explosions strombolienne accompagnée de très faibles émissions de cendres au sommet du Llaima. Aucune alerte particulière n'a été déclenchée (source: POVI).



Dépêche du 21 juillet 2008 :

L'activité éruptive qui avait débuté avant-hier s'est arrêtée, peut-être dans le journée d'hier. La sismicité avait commencé à diminuer le jour même du début de l'éruption (source: POVI).



Dépêche du 20 juillet 2008 :

Depuis hier, et encore actuellement au vu des images de la webcam de Melipeuco, le Llaima connaît une nouvelle phase éruptive. Celle-ci a débuté hier en début d'après, vers 12h40 (heure locale)par une intense activité phréatomagmatique propulsant cendres, blocs et bombe à une hauteur de 500m environ. Une fontaine de lave s'est formée peu après, accompagnée d'une coulée sur le versant ouest. Sur les photos prises, et mises en ligne sur le site du POVI, on voit nettement au moins trois évents actifs. Les membres du POVI ont en outre observé une coulée pyroclastique, sur le versant ouest, qui a parcouru environ 1 km en 76 secondes (cf l'heure sur les photos mises en ligne sur le se site du POVI), soit une vitesse approximative de 13 m/s, correspondant à environ 47 km/h. Les images indiquent qu'elle a pris naissance sur la lèvre ouest du cratère, non loin de l'un des évents actifs (source: POVI).



Dépêche du 16 juillet 2008 :

Les volcanologues du SERNAGEOMIN ont émis un rapport complet décrivant l'activité du Llaima ces derniers jours. L'activité paroxysmale, à fontaine de lave, qui avait débuté le 10 juillet, s'était calmée s'arrêtant probablement le 11, jour où l'activité sismique normale était enregistrée. C'est à partir du 14 juillet, vers 14h30 (heure locale) que la sismicité a recommencé à monter, devenant une vibration continue vers 15h30 (heure locale): il s'agit probablement là du début de l'activité éruptive. Ce n'est que vers 16h25 (heure locale) qu'une colonne de cendres haute de 2500m est observée, la sismicité enregistrée 1/4 d'heure plus tard étant au même niveau que lors du paroxysme du 10 juillet. Des pyroclastes (bombes, blocs, cendres, lappilis)sont projetés en permanence à une hauteur d'environ 500m, tandis qu'une courte activité effusive donne naissance à deux petites coulées, sur les flancs sud et ouest. Puis, vers 20h00 (heure locale), la sismicité a commencé à décroître, avec l'activité. Ne restait hier matin que de petites émissions de cendres qui se sont calmées dans la journée (source: SERNAGEOMIN).



Dépêche du 15 juillet 2008 :

Depuis le milieu de la nuit dernière, la sismicité a commencé à décliner au Llaima. Cependant l'ONEMI précise dans un bulletin émis aujourd'hui que des émissions de cendres, montant à une hauteur d'environ 300m, ont été observées, mais pas d'émissions de coulées (source:ONEMI).



Dépêche du 15 juillet 2008 :

Malgré la couverture nuageuse dense qui recouvre le massif les observateurs du POVI ont pu voir les reflets d'une forte incandescence, indiquant que l'activité se poursuit sur le Llaima. Les nuages ne permettent de donner aucun détail sur la manière dont se déroulent les événements, mais l'ONEMI indique que la sismicité a commencé à augmenter vers 15h00 (heure locale) hier (sources: POVI; ONEMI).



Dépêche du 12 juillet 2008 :

Voici des images de l'éruption du Llaima du 10 juillet diffusées par l'agence Reuters : images de l'éruption.



Dépêche du 11 juillet 2008 :

Une nouvelle phase éruptive très intense a débuté hier matin sur le Llaima après un accroissement significatif de la sismicité à partir de 01h27 du matin (heure locale). Les premières explosions, stromboliennes, se sont produites vers 03h20 du matin (heure locale), et l'activité s'est ensuite rapidement accrue pour donner naissance à d'impressionnantes fontaines de lave depuis le cratère sommital, hautes de presque 500m. A partir de 03h55 environ, trois coulées ont commencé à faire leur apparition simultanément, sur les versants ouest et sud. Des chutes de cendres ont commencé à être enregistrées à Melipeuco, vers 04h30. L'activité de fontaine a rapidement décru, et est repassée à une activité strombolienne plus classique peu avant que les nuages n'empêchent toute autre observation, vers 04h50 du matin (heure locale). L'ONEMI a étendu la zone d'alerte rouge qui englobe à présent quelques villages supplémentaires (Bajo Bellavista, Los Paraguas et le centre de ski "Las Auraucarias"). C'est derniers ont été évacués, soit en tout une trentaine de personnes en plus (sources: SERNAGEOMIN; ONEMI).



Dépêche du 08 juillet 2008 :

L'activité du Llaima se calme depuis avant-hier. La sismicité connaît en effet une baisse importante, et le survol effectué hier par des membres des équipes de l'ONEMI et du SERNAGEOMIN a permis d'observer une activité effusive extrêmement ralentie et une absence d'activité explosive sommitale (les derniers signes de cette dernières furent de faibles chutes de cendres rapportées samedi). La phase effusive qui s'est produite sur le versant ouest a permis la mise en place de deux coulées parallèles, issues de la même fissure, ouverte juste sous le cratère. La première coulée fait approximativement 1600 m de long, tandis que que la second en fait presque 2000. La nouveauté est la présence, sur le haut versant sud, d'une fissure béante, autour de laquelle la neige a fondu. Les volcanologues ont remarqué que la position de cette fissure correspond à l'emplacement de celle apparue au cours de l'éruption de 1994 (sources: ONEMI; SERNAGEOMIN).



Dépêche du 07 juillet 2008 :

Au cours de ces deux derniers jours l'activité sismique liée à l'activité du Llaima a connu quelques légères oscillations. Une équipe de reconnaissance faite de guides de haute montagne a tenté d'aller sur la zone où la coulée s'épanche, mais n'a pu y accéder à cause de très mauvaises conditions météo .Ils ont tout de même pu constater la forte turbidité (charge en sédiments) des eaux du Rio Calbuco, indiquant un surplus d'eau en cours d'écoulement. Les personnes évacuées des villages localisés dans la Zone de Très Haut Danger (zone Rouge) reviennent régulièrement chez elles le jour, accompagnées de carabiniers, afin de s'occuper de leurs habitations et de donner à manger à leurs animaux. N'étant pas autorisées à résider sur place, les carabiniers les ramènent ensuite vers leur lieu d'évacuation. Sur le versant sud, dans certains faubourgs de Melipeuco, ont été recensées hier de légères chutes de cendres (source: ONEMI).



Dépêche du 05 juillet 2008 :

Suite aux recommandations techniques fournies par l'ONEMI, l'Intendant Regional de l'Araucanie a passé, hier en début d'après-midi, le niveau d'alerte au rouge pour les villages El Danubio, La Selva, Los Lleuques, Santa Ana, Colonia Caupolicán et Las Mercedes, toutes localisées sur les abords du Rio Calbuco. Cette décision a été suivie par l'évacuation de 17 personnes, et a été prise suite à la conjonction d'un front de précipitations importantes qui arrive de l'ouest et de l'activité éruptive susceptible de provoquer une fonte suffisamment importante des neiges qui recouvrent le versant ouest de l'édifice. Un petit lahar a d'ailleurs déjà été produit avant-hier, dans la partie amont du Rio Calbuco, après une augmentation de l'activité éruptive. C'est en effet à partir du 02 juillet que les volcanologues ont pu constater sur les relevés sismiques une augmentation du trémor, liée à une augmentation du débit de l'effusion. Le 03 juillet, une nouvelle augmentation de la sismicité accompagne l'apparition d'une activité explosive strombolienne relativement importante, avec la production de panaches de cendres pouvant atteindre 400 m de haut, à partir des deux évents ouverts dans le cône intracratèrique formé en début d'année (sources: ONEMI; SERNAGEOMIN).



Dépêche du 05 juillet 2008 :

L'activité éruptive est toujours en cours sur le Llaima. L'ONEMI indique, dans son bulletin de ce matin, que le cours du Rio Calbuco a effectivement augmenté de un mètre ce matin, entre 04h00 et 06h00 (heures locales) avant de rediminuer dans la matinée. Il est aussi indiqué que la sismicité connaît une diminution depuis ce matin (source: ONEMI).



Dépêche du 03 juillet 2008 :

L'activité du Llaima se poursuit toujours, avec la production vers l'ouest d'une coulée de lave bien alimentée. Lorsque les nuages se sont dispersés hier, les volcanologues ont pu observer une activité strombolienne sommitale accompagnant l'effusion. Ils décrivent un débit de lave, pour l'effusion, supérieur hier soir à celui de la nuit précédente. Quand au SERNAGEOMIN, il a passé le niveau d'alerte du vert au jaune et a envoyé une équipe sur place pour observer l'évolution de l'activité (sources: POVI; SERNAGEOMIN).



Dépêche du 02 juillet 2008 :

La mise à jour du POVI indique que l'activité éruptive, débutée hier vers 01h45 du matin (heure locale), est plus intense que la phase de février 2008. Les images webcam récoltées hier ont permis de constater que la coulée, qui s'épanche sur le versant ouest, a atteint la base de l'édifice. Une activité explosive légère, sommitale, a aussi été repérée grâce aux panaches de cendres produits. L'ONEMI surveille les éventuelles modifications des cours d'eaux du versant occidental, qui pourraient s'accroître par la fonte des neiges due à la coulée. Quelques personnes supplémentaires (des gardes forestiers) ont été évacuées hier (sources: ONEMI; POVI).



Dépêche du 01 juillet 2008 :

La situation a évolué au Llaima. Depuis ce matin, en effet, l'édifice connaît une nouvelle phase éruptive. L'émission de lave est visible depuis les villages de Vilcun et San Patricio, à l'ouest. Les comités communaux d'urgence sont mobilisés depuis aujourd'hui, et des décisions ont déjà été prises, comme la fermeture des accès pour les touristes au niveau de Conguillio, Cherquenco et Captren. Des personnes âgées ont été évacuées dans le plus grand calme (source: ONEMI).



Dépêche du 01 juillet 2008 :

Le dernier bulletin de l'ONEMI indique que lors d'un survol effectué le 26 juin ont pu être observés de petites émissions de cendres depuis le cône intracratèrique, entrecoupant un dégazage régulier et bleuté. Le premier niveau d'alerte est maintenu dans les villages de Vilcùn, Melipeuco, Lonquimay, Cunco et Curacautin (source: ONEMI).



Ses éruptions historiques
Les éruptions historiques pour le volcan Llaima
Autres volcans : photos et vidéos de volcans
Les photos de volcans et vidéos de volcans de l'ACTIV
ACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en VolcanologieACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en Volcanologie
Rechercher un volcan
Recherchez un volcan grâce à son nom
Listes de volcans
Recherche de volcans par listes
L'activité de l'année du volcan Llaima
Remonter dans le texte
Descendre dans le texte
  Année 2012 :

        •  Mois de juin
        •  Mois de mars


  Année 2010 :

        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2009 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de janvier


  Année 2008 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2007 :

        •  Mois d'octobre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai


  Année 2005 :

        •  Mois de janvier


Revenir au début du texte