Localisation du volcan Manda Hararo

Nom : Manda Hararo
Région/Pays : Désert Danakil / Ethiopie
Lat./Long. : 12.17 N/40.82 E
Alt. : 600 m

Suivi de l'activité éruptive ou des éruptions volcaniques pour le volcan Manda Hararo au cours du mois d'août 2007 :


Dépêche du 24 août 2007 :

Le dernier rapport mis en ligne par la Smithsonian Institution précise les événements qui ont affecté le Manda Hararo le 12 août, grâce à une reconnaissance sur le terrain effectuée le 16 août. La zone qui s'est fissurée se localise dans la partie nord-ouest du massif volcanique. La fissuration a affecté une zone longue de 7 km et large de 1 km, légèrement moins importante qu'indiquée par les autorités de la presse Ethiopienne. L'activité a été essentiellement effusive, produisant de nombreuses coulées d'une lave basaltique, et longues de seulement quelques centaines de mètres. Le long des fissures se sont formés de nombreux spatter-cônes, dont certains laissaient encore s'échapper des gaz incandescents au moment de la reconnaissance. L'information la plus intéressante de ce rapport reste toutefois celle qui précise qu'aucun dommage n'a été répertorié sur les cheptels, et qu'aucune victime humaine n'est heureusement à déclarer. Ceci contredit totalement ce qui a été dit par l'agence de presse officielle Ethiopienne (qui citait alors le Responsable de l'Agence de Prévention des Catastrophes de la région AFAR), et dont les informations ont été relayées par de très nombreux journaux (AFP, Reuters, World Press, et bien d'autres), ainsi que par notre site qui dépend en partie de ces derniers, qui eux-même dépendent des agences de presses locales. On touche donc, avec cet exemple, les limites de l'information en ligne, dont il est parfois très difficile de vérifier la pertinence (source: Bulletin de la Smithsonian Institution).



Dépêche du 22 août 2007 :

Selon l'Agence de presse officielle Ethiopienne, l'éruption du Manda Hararo (localisation non confirmée à 100%), a fait un bilan beaucoup plus lourd que ce qu'on aurait pu imaginer. Ce sont en effet 5 personnes, et 1370 chameaux et chèvres qui ont perdu la vie lors de cette éruption qui, en plus, a obligé plus de 2000 personnes à quitter leurs villages. Cette éruption, vraisemblablement exceptionnelle, bien que peu détaillée, a ouvert une fissure de 10km de long sur laquelle ont été émises des fontaines de lave de plusieurs centaines de mètres de hauteur (300m selon un volcanologue Ethiopien). En plus des dégâts directs qu'elle a causé, elle est à l'origine d'une forte pollution des rivières alentours, et de l'assèchement de certaines d'entre elles. Visiblement l'éruption s'est calmée mardi, et non dimanche comme annoncé dans le bulletin précédent (source: Reuters).



Dépêche du 17 août 2007 :

Le groupe de travail sur le SO2 qui utilise les données de l'Ozone Mapping Instrument de la NASA a pu détecter le nuage de gaz libéré par l'éruption qui, dimanche dernier, a provoqué la fuite de plusieurs centaines d'Afar. Les données récoltées ont ainsi permis de situer le site de l'éruption sur un système de fissures nommé Manda Hararo, localisé à un peu plus de 400 km au nord-nord est de la capitale Ethiopienne Addis-Adeba. Même si il reste une incertitude quant à la localisation, le site de l'éruption se situe bien dans cette région qui avait déjà été secouée en 2005 par l'éruption du Dabbahu, localisé à une cinquantaine de kilomètres au nord-ouest du Manda Araro. Si la localisation du site de l'éruption se confirme, il s'agira là de la première activité historique de cet édifice (source: OMI).



Dépêche du 15 août 2007 :

Ethiopie, région d'Afar.
Une éruption volcanique a provoqué dimanche un mouvement de panique chez de nombreux Afar, et notamment dans deux villages (Dayulu et Gomoyta). Deux personnes sont portées disparues. Le nom du volcan qui a causé cette fuite n'a pas été donné (nota : info reprise et classée avec le bon nom au 22/08/2007 sur activolcans... au 15 août il n'y avait pas assez de précisions pour cela), mais l' Ethiopian News Agency (ENA) précise que l'éruption a débuté à 17h00 (locale) pour finir à 19h30 (locale). La lecture de la nouvelle écrite par les journalistes de l'ENA incite à penser que ce sont des coulées de lave qui ont été produites par l'édifice inconnu. Nous vous tenons informé de toute nouvelle qui nous parviendra (source: E.N.A.).



Ses éruptions historiques
Les éruptions historiques pour le volcan Manda Hararo
Autres volcans : photos et vidéos de volcans
Les photos de volcans et vidéos de volcans de l'ACTIV
ACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en VolcanologieACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en Volcanologie
Rechercher un volcan
Recherchez un volcan grâce à son nom
Listes de volcans
Recherche de volcans par listes

Nous n'avons pas encore de photo pour ce volcan...
Vous voulez nous aider et mettre vos photos en ligne...

Contactez-nous ! contact@activolcans.info

L'activité de l'année du volcan Manda Hararo
Remonter dans le texte
Descendre dans le texte
  Année 2010 :

        •  Mois de décembre


  Année 2009 :

        •  Mois de juillet


  Année 2007 :

        •  Mois d'août


Revenir au début du texte