Localisation du volcan Mayon

Nom : Mayon
Région/Pays : Luzon / Philippines
Lat./Long. : 13.26 N/123.69 E
Alt. : 2462 m

Suivi de l'activité éruptive ou des éruptions volcaniques pour le volcan Mayon au cours du mois de décembre 2009 :


Dépêche du 31 décembre 2009 :

L'éruption suit son cours au Mayon mais l'activité explosive sommitale a cessé depuis hier. L'effusion, elle, se poursuit. Les valeurs mesuré du taux d'émission de SO2 sont plus faibles que les jours précédents (1158 tonnes/jour mesuré hier). Source :PHIVOLCS.



Dépêche du 29 décembre 2009 :

L'éruption suit son cours et garde le même style: activité explosive au sommet qui produit des panaches clairs (blanc cassé à marron clair) pouvant monter à 2000m de hauteur et une activité effusive qui continue d'alimenter les trois coulées actives dans les ravines Bonga-Buyuan, Miisi et Lidong. La première coulée mesure maintenant 5800m de long. Des blocs incandescents, partant du sommet, continuent de rouler dans la pente. Cet "effritement" est probablement lié à la sismicité et en particulier celle produite par les explosions sommitales. Le niveau d'alerte reste à 4. Source : PHIVOLCS.



Dépêche du 27 décembre 2009 :

L'activité est restée élevée au Mayon ces derniers jours. L'activité explosive sommitale est toujours intense, propulsant blocs et bombes jusqu'à 1000m de hauteur. Elle est aussi à l'origine de petits effondrements qui prennent naissances dans des zones instables de la partie supérieure du cône. L'effusion est, elle aussi, toujours en cours. Le taux d'émission de SO2 a, par contre, bien baissé et est actuellement de 2300 tonnes/jour environ, contre 8000 tonnes/jour environ précédemment. Source : PHIVOLCS.



Dépêche du 24 décembre 2009 :

L'activité est toujours aussi intense au Mayon. Le bulletin édité ce matin par le PHIVOLCS indique qu'outre les coulées toujours très bien alimentées, le volcan connait une activité explosive sommitale alternant explosions stromboliennes (avec des projections pouvant monter jusqu'à 500m de hauteur tout de même) et formation de panaches qui montent maintenant jusqu'à 1500m de hauteur avant d'être emportés par le vent. La sismicité reste soutenue et le taux de SO2 libéré est toujours très important. Source : PHIVOLCS.



Dépêche du 23 décembre 2009 :

Activité toujours intense au Mayon. Le déroulement de l'éruption ne change pas: activité explosive sommitale et effusion qui produit trois coulées actives. Les panaches formés par l'activité explosive montent parfois jusqu'à 1000m de hauteur avant d'être emportés par les vents. Source : PHIVOLCS.



Dépêche du 22 décembre 2009 :

L'activité reste élevée au Mayon. Le front de la coulée principale, mise en place dans la ravine Bonga-Buyuan, semble s'être stabilisé et se trouve toujours à environ 5 km du sommet. Ceci est probablement dû à l'arrivée de la coulée au pied de l'édifice où la pente est très faible. Les deux autres coulées, dans les ravines Miisi et Lidong, sont elles aussi actives. Les observations de l'activité sommitale sont rares depuis hier car le mauvais temps couvre le volcan. Mais dans les rares moments où les nuages se sont entrouverts les observateurs ont pu noter la présence d'une intense incandescence. La sismicité reste toujours très élevée, tout comme les émissions de SO2. Source : PHIVOLCS.



Dépêche du 21 décembre 2009 :

L'activité s'intensifie sur le Mayon depuis hier. La sismicité connait une très importante augmentation. Pour comparaison, il y avait seulement quelques centaines de secousses d'origine volcanique par jour depuis le début de l'éruption, alors qu'hier ce sont plus de 1900 secousses qui ont été enregistrées. Le niveau d'alerte volcanique a été passé à 4 dans la journée d'hier. Les incandescences observées au sommet se sont intensifiées et des sons d'explosions ainsi que des grondements ont été clairement entendus par les populations. Blocs et bombes projetés par l'activité explosive sommitale montent jusqu'à 200m de hauteur et le débit de l'effusion de lave a aussi augmenté: ce sont maintenant 3 coulées qui se mettent en place dans les ravines Bonga-Buyuan, Miisi et Lidong. La première, installée dans Bonga-Buyuan, atteint maintenant une longueur de 5km: le front arrive donc au pieds de l'édifice. Le passage de l'alerte au niveau 4 induit une recommandation claire du PHIVOLCS: interdire l'accès dans un rayon de 8 km au sud du cratère et 7 km au nord. Source : PHIVOLCS.



Dépêche du 20 décembre 2009 :

Le style de l'éruption ne change pas au Mayon. L'activité explosive sommitale donne toujours naissance à des panaches blancs (essentiellement gazeux) ou gris (chargés de cendres) dont certains montent maintenant jusqu'à 500 m de hauteur. Outre la sismicité toujours intense, les relevés de SO2 ont montré aujourd'hui des valeurs très élevées et en augmentation (1065 tonnes/jour le 18, 2034 tonnes/jour le 19, 7024 tonnes/jour aujourd'hui). La coulée, quant à elle, continue sa progression et est très bien alimentée. Sa longueur atteint maintenant 4500m. Source : PHIVOLCS.



Dépêche du 19 décembre 2009 :

Le bulletin rédigé ce matin par les volcanologues du PHIVOLCS indique que le Mayon est toujours très actif. Les explosions au sommet se poursuivent et forment des panaches assez clairs (blancs et gris clair) repérés et suivis par le VAAC de Tokyo. La coulée est toujours très bien alimentée et fait maintenant 4km de long. Sources : PHIVOLCS; VAAC de Tokyo.



Dépêche du 18 décembre 2009 :

L'activité se poursuit et s'intensifie même au Mayon d'après le PHIVOLCS. Les capteurs sismiques enregistrent en effet un sismicité croissante, dont au moins une cinquantaine d'explosions détectées depuis hier. Durant les rares moments de visibilité, des panaches hauts d'une centaine de mètres ont pu être directement observés. La coulée est très bien alimentée puisqu'elle atteint maintenant une longueur d'environ 3 km. Son front, qui continue de s'effriter, libère en permanence de nombreux blocs incandescents. Ces derniers roulent et parcourent environ 1000 m de plus. Le niveau d'alerte 3 est bien évidemment maintenu. Source : PHIVOLCS.



Dépêche du 17 décembre 2009 :

Le Mayon, toujours en alerte de niveau 3, continue son activité effusive mais a cessé, pour le moment en tout cas, son activité explosive. Le front de la coulée se trouve à environ 800 m sous le sommet, dans la ravine nommée Bonga. Les blocs de lave qui s'en détachent roulent dans la pente et se retrouvent, pour certains, jusqu'à 4 km de distance du sommet! Les volcanologues du PHIVOLCS expliquent même dans leur dernier bulletin que parfois, ces blocs détachés provoquent la formation de petits écoulements pyroclastiques secondaires pouvant même entrainer de petites chutes de cendres dans certaines municipalités localisées au sud (Camalig) et au sud-ouest (Guinobatan) de l'édifice. Source : PHIVOLCS.



Dépêche du 15 décembre 2009 :

L'activité éruptive s'est intensifiée au Mayon et des évacuations (9000 familles annonce l'AFP) sont en cours au pied de l'édifice. De faibles explosions ont animé le sommet hier au cours de la journée puis une activité effusive s'est mise en place. Le MODVOLC enregistre des anomalies thermiques liées à cette coulée, qui s'épanche sur le flanc sud-est. Les volcanologues du PHIVOLCS ont monté le niveau d'alerte à 3. Sources : Volcansim Blog; MODVOLC; AFP.



Dépêche du 13 décembre 2009 :

L'édifice a produit un nouveau panache de cendres le 11 décembre vers 20h00 (heure locale), haut de 500 m environ. L'explosion a été précédée d'une activité sismique parfois ressentie par la population installée à proximité et de grondements. Source : Volcanism Blog.



Ses éruptions historiques
Les éruptions historiques pour le volcan Mayon
Autres volcans : photos et vidéos de volcans
Les photos de volcans et vidéos de volcans de l'ACTIV
ACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en VolcanologieACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en Volcanologie
Rechercher un volcan
Recherchez un volcan grâce à son nom
Listes de volcans
Recherche de volcans par listes
L'activité de l'année du volcan Mayon
Remonter dans le texte
Descendre dans le texte
  Année 2012 :

        •  Mois de novembre


  Année 2011 :

        •  Mois de mai


  Année 2010 :

        •  Mois de mars
        •  Mois de janvier


  Année 2009 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet


  Année 2008 :

        •  Mois d'août


  Année 2006 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de février


  Année 2005 :

        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août


Revenir au début du texte