Localisation du volcan Merapi

Nom : Merapi
Région/Pays : Java / Indonésie
Lat./Long. : 7.54 S/110.44 E
Alt. : 2911 m

Suivi de l'activité éruptive ou des éruptions volcaniques pour le volcan Merapi au cours du mois de juin 2006 :


Dépêche du 29 juin 2006 :

L''extrusion du dôme sommital se poursuit tranquillement sur le Merapi. Sa destabilisation sur les fortes pentes de la moitié sud de l''édifice donne toujours naissance à de multiples avalanches de blocs incandescents (308 hier) et quelques écoulements pyroclastiques (19 hier) (source: VSI).



Dépêche du 25 juin 2006 :

L''activité du Merapi se poursuit et ne faiblit pas. Hier, l''analyse des sismographes a permis de compter 339 avalanches de blocs et 21 coulées pyroclastiques, l''ensemble ayant affecté les vallées Gendol et Krasak. Tandis que les avalanches de blocs n''ont atteint qu''une distance maximum de 2.5 km, des écoulements pyroclastiques ont, eux, atteint 4 km de distance. Cette activité contraste fortement avec les déclarations à la presse d''un scientifique indonesien qui indiquait, voici plusieurs jours, que l''activité pourrait entamer rapidement une phase de déclin après l''importante phase d''effondrement qui avait entraîné la mort de deux personnes. Esperons que ces déclarations n''entament pas la crédibilité des volcanologues aux yeux de la population, car la gestion de la crise serait alors beaucoups plus complexe (source: VSI).



Dépêche du 23 juin 2006 :

Le Merapi ne montre aucun signe de faiblesse pour le moment. Son activité, toujours aussi élevée, est assez stable et se caractérise toujours par 2 phénomènes volcaniques majeurs qui alternent l''un/l''autre: les avalanches de blocs et les écoulements pyroclastiques. Hier encore, ce sont 319 avalanches et 12 écoulements pyroclastiques qui ont été comptabilisés. Tous deux sont symptomatiques d''une croissance importante du dôme sommital. Le dégazage de ce dernier est toujours aussi important, formant un épais panache de plusieurs centaines de mètres de hauteur.



Dépêche du 21 juin 2006 :

L''activité du Merapi se poursuit, toujours marquée par un accroissement important du dôme sommital. La destabilisation de ce dernier donne toujours lieu à de nombreuses avalanches de blocs incandescents (224 signaux sismiques répertoriés hier) et écoulements pyroclastiques (33 toujours hier) (sources: VSI).



Dépêche du 19 juin 2006 :

Ce matin, des coulées pyroclastiques de 3 km de long ont semé la panique chez plusieurs centaines de personnes vivant sur le flanc Sud Est du Merapi, et occupées alors à leurs travaux agricoles. Les cendres ont recouvert les récoltes et les toits des maisons des villages de Kinahrejo et Palemsari. Rappelons que le gouvernement a declaré la zone de 7 km de rayon qui entoure le sommet du Merapi "zone interdite d''accès", mais il ne peut pas forcer les gens à partir. Le travail des volcanologues et des autorités politiques se borne a de la surveillance et de la prévention des risques.



Dépêche du 16 juin 2006 :

Le Merapi a fait ses deux premières victimes dans la nuit d''hier à aujourd''hui. En effet, les deux personnes qui se sont enfermées dans un bunker, tentant de se protéger de l''écoulement pyrclastique d''hier matin, n''ont pu être déterrés à temps. La haute température des dépôts, tout comme l''activité du Merapi, ont fortement ralenti l''extraction du Bunker et n''ont laissé aucune chance aux deux victimes (source: Reuters).



Dépêche du 15 juin 2006 :

La ré-augmentation du niveau d''alerte au Merapi s''est révélée parfaitement justifiée. Hier, la plus importante coulée pyroclastique de la crise, longue de 7 km, a été observée, s''épanchant vers le Sud Est en direction du village de Kepuharjo, y semant la panique. Le chef de ce village a reçu un rapport (non confirmé) qui indique que deux résidences auraient été brûlées par cet écoulement pyroclastique. Plus grave: pour le moment 5 personnes sont portées disparues, et deux autres sont coincées dans un bunker. Elles s''y sont réfugiées à l''approche de l''écoulement pyroclastique mais il a été recouvert par les dépôts. Les autorités creusent en ce moment pour pour tenter de dégager les malheureux, ignorant si ils sont encore vivants (sources: The Guardian, ABC news).



Dépêche du 14 juin 2006 :

Rectification du bulletin précédent. Suite au puissant écoulement pyroclastique émis ce matin, le niveau d''alerte est repassé au niveau 4 à 14h00 (heure locale). Nous rappelons que ce niveau d''alerte en Indonésie implique la mise en application des mesures d''évacuation. La plupart des personnes qui sont revenues chez elles après plusieurs semaines passées dans des camps doivent donc y retourner à peine 24 h après les avoir quittés (source: BBC news).



Dépêche du 14 juin 2006 :

Aujourd''hui, alors que plusieurs milliers de personnes étaient retournées chez elles suite au passage du niveau d''alerte de 4 à 3 (hier), plus de 1000 personnes ont été obligées de fuire à nouveau les pentes du Merapi. En effet, ce matin une puissante coulée pyroclastique, longue de 5 km, a été émise et, pour la première fois depuis le début de la crise, un village a failli être touché. Malgré cet évènement important, le volcanologue Triani précise que le niveau d''alerte ne sera pas modifié (Source CNEWS).



Dépêche du 13 juin 2006 :

Le Volcanological Survey of Indonesia a passé le niveau d''alerte du Merapi à 3 aujourd''hui. Cette mesure autorise le retour chez elles des quelques 15 000 personnes évacuées. Par contre cela ne signifie pas que l''éruption est en cours d''arrêt, mais simplement que la phase actuelle n''est pas aussi menaçante que les semaines précédentes. La surveillance est donc toujours maximale, car de nouvelles phases éruptives paroxysmales peuvent se produire. Or, la diminution au niveau d''alerte 3 pourrait donner aux personnes peu informées un faux sentiment de sécurité, et éventuellement une réactivité plus faible en cas de crise majeure. Le travail de prévention est donc, lui aussi, loin d''être terminé...



Dépêche du 13 juin 2006 :

Depuis l''effondrement partiel du dôme vendredi, qui avait donné lieu à d''importantes coulées pyroclastiques, l''activité éruptive du Merapi s''est amoindrie. Les volcanologues estiment qu''il s''agit là d''une conséquence directe de cette importante phase, qui aurait permis au dôme de se décomprimer, ce qui ralentit d''autant sa croissance (le moteur de toute éruption volcanique étant la pression des gaz magmatiques). Toutefois, les volcanologues ne sont pas décidés à repasser le niveau d''alerte à 3 pour le moment, attendant de voir si la tendance s''inverse ou reste au déclin de l''activité. En effet, les sismomètres indiquent que des mouvements de magma sont toujours en cours à l''intérieur de l''édifice, et les nombreuses avalanches de blocs (138 hier) impliquent toujours un taux de croissance du dôme élevé (sources: VSI, Jakarta Post).



Dépêche du 12 juin 2006 :

L''activité se poursuit au Merapi, un peu moins importante que ce week-end semble-t-il. Les postes d''observations situés au pied du Merapi ont observé ce matin, entre 00h00 et 06h00, 81 avalanches de blocs liées à l''effritement du dôme en croissance (distance max: 2.5 km), et 6 coulées pyroclastiques (distance max: 1.5 km). Les volcanologues du Volcanological Survey of Indonesia attendent de voir si la tendance à la quiétude se confirme. Si tel est le cas, ils demanderont que le niveau d''alerte repasse au niveau 3.



Dépêche du 11 juin 2006 :

L''observatoire de Kaliurang précise que cette nuit (entre minuit et 6h, heure locale) les gaz émis depuis le sommet du Mérapi atteignaient une hauteur de 800 m. L''analyse des sismogrammes montre que 92 avalanches de blocs et 2 coulées pyroclastiques se sont produites ainsi que deux séismes tectoniques et 5 séismes multiphases (interprétés comme dû à la croissance du dome). Un des écoulements pyroclastiques dans la vallée de Gendol a atteind 4 km (Source VSI).



Dépêche du 10 juin 2006 :

L''activité du Mérapi du samedi 10 juin est la plus calme de ces trois derniers jours. Il est impossible d''empêcher les villageois de se rendre dans la zone qui a été interdite dans un rayon de 7 kilomètres autour du sommet. Ils veulent surveiller leurs fermes et nourrir le bétail, mais seront de retour dans l''après midi. Une phase explosive importante est à craindre et les habitants n''ont pas réellement conscience du danger. La plupart des personnes qui ont déménagé sont des femmes, des enfants et des personnes âgées. Ceux qui restent comptent sur les signes naturels (comme la fuite des animaux) pour se décider à partir (Source Reuters).



Dépêche du 09 juin 2006 :

L''imposante coulée pyroclastique qui s''est épanchée hier sur le flanc Sud Est du Merapi a déclenché un important mouvement de population. Udi Sustrino un indonésien vivant sur le flanc Sud du Merapi déclarait ce matin être parti avec sa femme et son enfant de 10 ans, en abandonnant sa ferme et ses biens. Il déclare" Nous avons couru aussi vite que nous avons pu". Mais ce sont en fait plusieurs milliers de personnes qui ont eu cette réaction, la plupart d''entre eux ayant pris la fuite à bord de camions ou sur des mobilettes. Certains se sont même jetés dans la rivière la plus proche pour tenter d''échapper à ce "nuage" brûlant. Un porte parole du district de Magelang a annoncé que plus de 15 000 personnes ont évacué les pentes du Merapi depuis dimanche dernier, et la coulée pyroclastique d''hier va certainement accelérer les choses (source: CNN).



Dépêche du 08 juin 2006 :

Pour la première fois ce matin, les coulées pyroclastiques émises par le Merapi (19 ce matin entre minuit et 06h00) ont dépassé les 4 km de distance (4.5 km dans la vallée Kali Boyong, située sur le flanc Sud). C''est vers 9h00 du matin (heure locale) qu''est apparue la coulée pyroclastique la plus longue, et elle a provoqué un mouvement de panique dans les villages du flanc Sud. L''activité est donc toujours soutenue, contrairement à ce qu''on l''on pouvait lire dans certains journaux en ligne hier soir qui annoncaient que l''activité était en réduction. L''alimentation du dôme en magma est toujours importante, et donne lieu à d''abondantes avalanches de blocs (33 ce matin) (source: Volcanolgical Survey of Indonesia).



Dépêche du 07 juin 2006 :

L''activité du Merapi se poursuit. Ce matin, les volcanologues en poste à Ngepos ont pu observer 16 avalanches de blocs et 1 coulée pyroclastique de 1 km de long sur le flanc Sud. Plus de 2000 personnes ont été évacuées après l''effondrement de la zone sommitale de Gendol avant-hier soir. Mais Edi Purwanto, du "Mount Merapi Evacuation Post", estime qu''il faudrait maintenant en évacuer 9 000 de plus pour réèllement sécuriser les zones à risque en cas de phase éruptive paroxysmale. Dans son entretient téléphonique avec les Reuters, il précise la complexité de la situation quand il déclare que la moitié de ces personnes devraient être évacuées par camions dans les deux prochains jours, sachant qu''elles sont dispersées sur une surface relativement vaste, et que les routes indonésiennes ne sont pas forcément en excellent état (climat, manque de moyens financiers pour l''entretient, etc.) (sources: Reuters, VSI)



Dépêche du 06 juin 2006 :

Depuis hier, plusieurs centaines de personnes ont été évacuées en urgence des alentours du Merapi, et plusieurs milliers d''autres ont spontanément quitté leur village. Au total, dans les 4 districts qui jouxtent le Merapi, les camps de réfugiés ont vu leur nombre d''occupants monter de 3680 personnes. L''origine de cette fuite est l''effondrement du rebord Est du cratère sommital, qui formait une pointe appelée Gendol, qui canalisait les avalanches de blocs et les coulées pyroclastiques dans le secteur Sud Ouest de l''édifice. Les conséquences ont été immédiates: les flancs Sud et Est sont maintenant menacés autant que le flanc Sud Ouest. D''ailleurs, dans les 6 premières heures de la matinée, ce ne sont pas moins 66 avalanches de blocs et 32 coulées pyroclastiques qui ont touché les flancs Sud et Sud Est, atteignant une longueur maximale de 3 km (source: AFP de Jakarta).



Dépêche du 05 juin 2006 :

L''activité se poursuit au Merapi, et ne montre aucun signe d''accalmie pour le moment. Le dernier rapport du VSI indique que, ce matin, les volcanologues installs au poste d''observation de Jrakah ont pu voir 3 coulées pyroclastiques qui sont parties de la zone sommitale de Gendol, et ont atteint la distance maximale de 3 km. 36 avalanches de blocs ont été recensées, s''écoulant en direction des vallées Krasak et Gendol. Le volume du dôme est estimé à 4 millions de m3, et le panache de gaz permanent monte à environ 400m de hauteur. De nouvelles photos, faites il y a deux semaines par Olivier Grunewald, sont en ligne sur la page du Merapi (cliquer sur "en savoir plus"). Merci à Olivier pour ses magnifiques photos.



Dépêche du 03 juin 2006 :

L''activité du Merapi connais encore depuis aujourd''hui une phase de croissance. Subandriyo, Volcanologue au Volcano Research and Development Center de Yogjakarta précise que la hauteur du dôme de lave a augmenté de 17 m depuis le début de la semaine, lui donnant une hauteur totale d''une centaine de mètres. Les avalanches de blocs et les coulées pyroclastiques se poursuivent, certaines ayant atteint ce matin un longueur de 3 km. Le Government Volcanology Center recommande de cesser toute activité dans un rayon de 7 km autour du sommet du Merapi. Bien que cette zone soit la zone de très haut danger, de nombreuses personnes y sont restées (ou revenues) depuis le début de la crise pour gérer leur commerce, leurs plantation et/ou leur cheptel.



Dépêche du 02 juin 2006 :

Les jours d''activité se suivent et se ressemblent au Merapi. Le dôme sommital est toujours en croissance et s''appuie en partie sur Gendol, l''une des crêtes bordant la lèvre Est du cratère sommital. Toujours très instable, le dôme s''effrite au fur et à mesure de sa croissance, donnant naissance à de nombreuses avalanches de blocs incandescents (75 ce matin entre 00h00 et 06h00, longueur max 1.5 km) . Il génère aussi quelques coulées pyroclastiques (2 ce matin entre 00h00 et 06h00, longueur max 1km) qui descendent toujours globalement vers le Sud Ouest, canalisées dès le départ dans l''échancrure qui éventre la lèvre sud du cratère, au pieds de Gendol.



Dépêche du 01 juin 2006 :

Le rapport d''activité du DVGHM, daté de ce matin, indique que la station de Kaliurang continue d''observer des coulées pyroclastiques produites par le dôme sommital du Merapi. Par 6 fois ce matin, entre 00h00 et 06h00, les vallées Boyong et Krasak ont canalisé des coulées pyroclastiques, dont certaines ont atteint une longueur de 2 km. La zone de Gendol, localisée à proximité du sommet, a canalisé, quand à elle, 11 coulées pyroclastiques d''une longueur maximale de 1 km. Le dôme sommital est toujours le siège d''un dégazage intense qui donne naissance à un panache d''une hauteur moyenne de 1000m. Son instabilité chronique provoque la formation de nombreuses avalanches de blocs incandescents(69 au total ce matin, les blocs ont atteint la distance maximale de 1.5 km).



Ses éruptions historiques
Les éruptions historiques pour le volcan Merapi
Autres volcans : photos et vidéos de volcans
Les photos de volcans et vidéos de volcans de l'ACTIV
ACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en VolcanologieACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en Volcanologie
Rechercher un volcan
Recherchez un volcan grâce à son nom
Listes de volcans
Recherche de volcans par listes
L'activité de l'année du volcan Merapi
Remonter dans le texte
Descendre dans le texte
  Année 2014 :

        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars


  Année 2013 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois de juillet


  Année 2012 :

        •  Mois d'octobre
        •  Mois de juillet


  Année 2011 :

        •  Mois de septembre
        •  Mois d'avril
        •  Mois de février


  Année 2010 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois de septembre


  Année 2008 :

        •  Mois de juin


  Année 2007 :

        •  Mois de novembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de mai
        •  Mois de mars


  Année 2006 :

        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars


  Année 2005 :

        •  Mois de janvier


Revenir au début du texte