Localisation du volcan Rabaul

Nom : Rabaul
Région/Pays : Nouvelle-Bretagne / Papouasie Nouvelle-Guinée
Lat./Long. : 4.27 S/152.2 E
Alt. : 688 m

Suivi de l'activité éruptive ou des éruptions volcaniques pour le volcan Rabaul au cours du mois d'octobre 2006 :


Dépêche du 28 octobre 2006 :

Un panache de cendres de plusieurs kilomètres de hauteur a été repéré au-dessus de la caldera de Rabaul. Cette phase explosive a pour origine le cône Tavurvur. (source: volcanolive)



Dépêche du 19 octobre 2006 :

Une activité vulcanienne se maintient sur le cône actif du Tavurvur, dans la Caldera de Rabaul. Les panaches sont régulièrement observés par les spécialistes du Rabaul volcano Observatory qui transmettent leurs infos au VAAC de Darwin. Le niveau d'alerte pour l'aviation est toujours à l'orange (source: VAAC de Darwin).



Dépêche du 16 octobre 2006 :

Le VAAC de Darwin continue de transmettre des informations sur des émissions cendreuses de faible importance (panaches d'une hauteur inférieure à 1000 m) produites par le Rabaul. Le niveau d'alerte pour l'aviation est toujours à l'orange, et la surveillance du Rabaul Volcano Observatory ne faiblit pas. Un groupe Terra Incognita est parti hier pour la Papouasie Nouvelle-Guinée. Il sera sur place dans le courant de la semaine, et nous devrions en savoir plus sur la situation après leur retour (source: VAAC de Darwin).



Dépêche du 13 octobre 2006 :

Voici quelques précisions concernant le paroxysme explosif du Rabaul, le 7 Octobre dernier. Cette phase particulièrement violente a été précédée par une augmentation de l'activité sismique, notemment les secousses basse fréquences et le tremor, dont l'augmentation a débuté 8h avant l'explosion. Mais les précurseurs remontent même encore plus loin. Il semblerait en effet que ce paroxysme ait été précédé par deux épisodes successifs d'inflation du centre de la caldera, le premier de début 2005 à septembre 2005, et le second de mi-février à Septembre 2006. La déformation accumulée durant ces deux périodes a été de 13 cm, et elle a été suivie d'une déflation de 30 cm à la suite de l'explosion du 07 octobre. Cette dérnière s'est faite en deux phases. La première, sub-plinienne, a donné naissance au panache énorme qui est monté à 18 km de hauteur et a fait voler en éclats les vitres des maisons situées à moins de 12 km de distance. La seconde, strombolienne, a donné naissance à la coulée qui est arrivée en mer. LA durée totale de cette phase est de 9heures (de 8h30 à 17h30 heures locales) (source: R.V.O.)



Dépêche du 12 octobre 2006 :

Hier, à 10h du matin (heure locale) une autre explosion a secoué le Rabaul. Le panache s'est élevé à une hauteur d'environ 8000 m et n'a engendré aucun dégat. Le niveau d'alerte pour l'aviation est maintenu à l'Orange (sources: VAAC de Darwin; Volcanolive).



Dépêche du 09 octobre 2006 :

Après le "paroxysme éclair" d'avant-hier, le VAAC de Darwin a passé le niveau d'alerte du Rouge à l'Orange pour l'aviation. L'activité explosive se poursuit, mais les panaches les plus importants n'atteignent toujours qu'environ 3000 m de hauteur (source: VAAC de Darwin).



Dépêche du 08 octobre 2006 :

Après la violente activité explosive qui a secoué hier le cône du Tavurvur, ce dernier a libéré une coulée de lave qui a rapidement rejoint la mer. Le VAAC de Darwin précise que l'activité explosive se poursuit de manière beaucoup plus calme, les panaches atteignant tout de même quelques 3000 m de hauteur. Les volcanolgues du Rabaul Volcanological Observatory précisent que le danger est passé et que l'activité est revenue a un niveau presque normal (sources: Reuteurs; VAAC de Darwin; Volcanolive).



Dépêche du 07 octobre 2006 :

L'activité explosive qui a créé ce matin un panache de 18000 m de hauteur vient du cône Tavurvur. Le souffle de l'explosion a fait voler en éclat les vitres des habitations jusqu'à 12 km de distance, et les chutes de cendres ont provoqué des coupures d'éléctricité et de téléphone à Kokopo, ville située à une vingtaine de kilomètres. L'aéroport de Tokua, proche de la ville de Rabaul, est fermé à cause des chutes de cendres. Les habitants, qui ont été choqués par la violence de l'événement, sont tous sains et saufs (source:Reuters).



Dépêche du 07 octobre 2006 :

Le VAAC de Darwin a passé le Rabaul en niveau d'alerte rouge pour l'aviation ce matin à 7h15 (GMT). En effet un panache, dont le sommet a atteint la hauteur de 18000 m a été detecté ce matin,sur une image satellite MTSAT, à 05h33 (source: VAAC de Darwin).



Ses éruptions historiques
Les éruptions historiques pour le volcan Rabaul
Autres volcans : photos et vidéos de volcans
Les photos de volcans et vidéos de volcans de l'ACTIV
ACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en VolcanologieACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en Volcanologie
Rechercher un volcan
Recherchez un volcan grâce à son nom
Listes de volcans
Recherche de volcans par listes
L'activité de l'année du volcan Rabaul
Remonter dans le texte
Descendre dans le texte
  Année 2013 :

        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2011 :

        •  Mois de juillet
        •  Mois de mars


  Année 2010 :

        •  Mois de novembre
        •  Mois de juillet
        •  Mois de janvier


  Année 2009 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juin
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de janvier


  Année 2008 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février


  Année 2007 :

        •  Mois d'août
        •  Mois de juin
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février


  Année 2006 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois de février


  Année 2005 :

        •  Mois de septembre
        •  Mois de janvier


Revenir au début du texte