Localisation du volcan Tungurahua

Nom : Tungurahua
Région/Pays : Cordillière Royale / Equateur
Lat./Long. : 1.47 S/78.44 W
Alt. : 5023 m

Suivi de l'activité éruptive ou des éruptions volcaniques pour le volcan Tungurahua au cours du mois de janvier 2008 :


Dépêche du 30 janvier 2008 :

L'activité volcanique continue à un niveau soutenu sur le Tungurahua. Les séismes de longue période LP (qui indique, rappelons le, une circulation des fluides dans l'édifice volcanique) furent nombreux ainsi que les explosions et les émissions de matériaux. On relevait en effet au cours de la journée d'hier 138 explosions et 168 séismes LP. Les colonnes de cendre ont atteint des hauteurs de 1 à 2 km au-dessus du cratère en se dirigeant vers l'ouest. Des chutes de cendre ont été notées dans la zone de Palictahua. Les fortes pluie de la nuit sur le massif du Tungurahua ont généré des lahars importants vers Bilbao et la Pampa et d'autres moins conséquents vers Mapayacu, Palictahua et Piramides. La route de Baños fut aussi coupée par ces lahars. (source : IGepn).



Dépêche du 18 janvier 2008 :

L´activite du Tungurahua se maintient a un niveau eleve. Les explosions, stromboliennes, sont frequentes et produisent des panaches tres charges en cendres. Le dernier bulletin de l´Institut de Geophysique indique que d´importantes chutes de cendres ont affecte les villages du versant occidental du volcan, et qu'une petite coulee pyroclastique a ete produite. L'activite est donc toujours tres intense au pieds de l'edifice. Les autorites ont simule, hier, une evacuation de Baños mais ne concernant que les eleves. L'une des coorganisatrice et coordinatrice de l'evenement nous a signale que les autorites comptent organiser deux evacuations par an afin de maintenir un certain nombre de reflexes dans la population. l'evenement d'hier a rassemble quelques 4000 eleves, de tous ages (sources: I.G d´Equateur; VTE).



Dépêche du 14 janvier 2008 :

L'activité éruptive est toujours intense, et la sismicité continue d'augmenter au Tungurahua. Le dernier rapport de l'Institut de Géophysique indique que d'importantes chutes de cendres ont affecté hier les villages de Choglontus et Manzano, et des chutes plus modérées ont affecté tous les autres versants (Pelileo, Runtun). Les enregistrements sismiques ont permis de compter 228 explosions dans la seule journée d'hier, et certaines d'entre elles font vibrer les vitres dans les villages alentours (source: I.G. d'Equateur).



Dépêche du 11 janvier 2008 :

L'activité du Tungurahua ne cesse d'augmenter. L'activité explosive, toujours très intense, donne naissance à des panaches qui, aujourd'hui, ont parfois atteint 4000 m de hauteur. La sismicité est en augmentation constante. L'activité strombolienne sommitale continue d'arroser toute la partie supérieure du cône, les blocs roulant jusqu'à 600m en contrebas. Pour le moment, et malgré les quelques chutes de pluie qui arrosent parfois l'édifice (du moins le secteur de Runtun/Baños, au nord du volcan), aucun lahar n'a encore été enregistré. La crise arrive à un moment critique ou une phase paroxysmale peut se déclencher à tout moment, et les volcanologues sont au maximum de leur attention, tout comme les autorités locales qui font tout leur possible pour que les personnes qui vivent sur les basses-pentes du cône évacuent (cf bulletin précédent) (source: I.G d'Eqauteur).



Dépêche du 11 janvier 2008 :

Conséquence logique de l'augmentation continue de l'activité du Tungurahua: 700 personnes supplémentaires ont été évacuées hier. Le Chef des services d'urgence a lui même fait le tour du volcan pour alerter les gens et les convaincre de partir (source: Reuters).



Dépêche du 11 janvier 2008 :

L'activité sismique ne cesse de croître, et les explosions se maintiennent à un rythme important sur le volcan. La production de cendres reste permanente, mais les panaches ne dépassent pas les 3000m. Le bruit des explosions, qui arrosent de blocs incandescents toute la partie supérieur de cône (les blocs parcourent près de 800m avant de s'arrêter), est toujours parfaitement audible depuis les villages proches, notamment Baños et Runtun, sur le versant nord du volcan. Ce sont aussi ces villages qui ont été arrosés par les cendres hier, donnant un peu de tranquillité aux villages du flanc ouest, le plus fréquemment touché ces derniers temps. La menace d'une phase paroxysmale à écoulements pyroclastiques est de plus en plus importante pour les villages des vallées creusées par les Rio Pastaza (Nord), Chambo (Ouest) et Puela (Sud) (source: I.G.d'Equateur).



Dépêche du 10 janvier 2008 :

L'activité, notamment sismique, du Tungurahua est toujours en croissance, et les volcanologues Equatoriens ne peuvent plus exclure l'hypothèse d'un paroxysme similaire à ceux de juillet et août 2006. Les explosions continuent de provoquer des chutes de cendres qui, hier, ont affecté les communes de Choglontus, Bilbao et Manzano, situés sur les basses-pentes du versant ouest du stratocône (source: I.G d'Equateur).



Dépêche du 08 janvier 2008 :

Ledernier bulletin des volcanologues de l'Institut de Géophysique viens d'être mis en ligne à l'instant. Il précise que l'activité sismique est toujours en croissance et atteint maintenant des niveaux équivalents à celle qui secouait l'édifice en mai 2006 et a précédé les paroxysmes de juillet/août 2006, où plusieurs victimes avaient été déplorées. Au niveau des manifestations superficielles, ce sont les explosions qui se poursuivent, et produisent des panaches peu haut (2500m maximum aujourd'hui) mais très chargés en cendres. Les retombées de ces cendres ont été très importantes sur Manzano, et ont recouvert les cultures. Elles ont aussi affecté Choglontus et Palitahua. En outre, les grondements liés au dégazage sont de plus en plus importants (source: I.G d'Equateur).



Dépêche du 08 janvier 2008 :

Le journal El Heraldo rapportais hier que le Comité des Opérations d'Urgence (COE) a décidé ce week-end de l'évacuation de plusieurs milliers de personnes des environs du Tungurahua. L'activité sur l'édifice est en effet particulièrement importante depuis plusieurs jours, avec des émissions continues de gaz et cendres de hauteur comprise entre 1500 et 3000m. Le VAAC de Washington continue d'émettre plusieurs bulletins quotidiens relatant la présence des panaches de cendres, et le capteur MODIS montre toujours l'anomalie thermique sommitale. Une vidéo très intéressante a été mise en ligne par le National Geographic concernant cette phase, et les réactions des secours, officiels et des populations (sources: El Heraldo, VAAC de Washington, MODIS; I.G. d'Equateur).



Dépêche du 07 janvier 2008 :

L'activité du Tungurahua est toujours décrite par les volcanologues équatoriens comme élevée, produisant toujours plusieurs explosions (faibles à modérées)par jours. La sismicité est toujours soutenue. Elle a été marquée, hier, par la présence d'un trémor soutenu pendant plus d'une heure, et qui a libéré une quantité d'énergie considérée comme élevée. Les vitres continuent de vibrer au rythme des explosions dans plusieurs villages situés à moins de 20 km de distance du sommet de l'édifice (source: I.G. d'Equateur).



Dépêche du 04 janvier 2008 :

L'activité éruptive est toujours très importante sur le Tungurahua. De nombreuses explosions, pour la plupart faibles à modérées, sont quotidiennement enregistrées. Les plus puissantes d'entre elles projettent blocs et bombes volcaniques sur les pentes externes du cône, et sont caractérisées par une détonation forte, qui fait trembler les vitres des habitations proches. Des chutes de cendres sont fréquemment rapportées dans les villages alentours (source: I.G. d'Equateur)



Dépêche du 01 janvier 2008 :

L'activité du Tungurahua continue de croître. Hier, les habitants des villages proches ont terminé l'année 2007 au pieds d'un volcan dont l'intensité de l'activité sismique liée au mouvement des fluides internes continue de croître. Les phénomènes de surface ne sont pas en reste puisque les vitres des villages les plus proches ont vibré au rythme des explosions stromboliennes qui animent le cratère sommital. En outre, ces explosions ont propulsé blocs et bombes sur les pentes externes du cône, qu'elles ont parcouru sur 1200m avant de s'arrêter. Lorsque les nuages l'ont permis, les volcanologues équatoriens ont pu observer une colonne permanente de gaz, peu chargée en cendres, haute de 1000m (source: I.G. d'Equateur).



Ses éruptions historiques
Les éruptions historiques pour le volcan Tungurahua
Autres volcans : photos et vidéos de volcans
Les photos de volcans et vidéos de volcans de l'ACTIV
ACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en VolcanologieACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en Volcanologie
Rechercher un volcan
Recherchez un volcan grâce à son nom
Listes de volcans
Recherche de volcans par listes
L'activité de l'année du volcan Tungurahua
Remonter dans le texte
Descendre dans le texte
  Année 2013 :

        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de janvier


  Année 2012 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2011 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de janvier


  Année 2010 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2009 :

        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2008 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2007 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février


  Année 2006 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2005 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juin
        •  Mois de janvier


  Année 0000 :

        •  Mois


Revenir au début du texte