Localisation du volcan Tungurahua

Nom : Tungurahua
Région/Pays : Cordillière Royale / Equateur
Lat./Long. : 1.47 S/78.44 W
Alt. : 5023 m

Suivi de l'activité éruptive ou des éruptions volcaniques pour le volcan Tungurahua au cours du mois de février 2008 :


Dépêche du 28 février 2008 :

L'activité éruptive du Tungurahua est toujours à un niveau très bas (plus d'explosions, mais un dégazage toujours important), et la sismicité est toujours sur une tendance décroissance. Le volcan est dans dans un calme qu'il n'avait plus connu depuis de longues semaines. Cependant les risques sont toujours importants pour les populations vivant à proximité des ravines principales qui entaillent le cône. Suite aux fortes pluies qui affectent le pays, des lahars se sont en effet formés sur les hautes pentes de l'édifice et ont affecté les vallées menant à Choglontus, Mapayacu et La Pampa (source: I.G d'Equateur).



Dépêche du 20 février 2008 :

Après le calme qui a suivi la phase d'activité intense de la semaine dernière le trémor, continu, est à nouveau en augmentation, et se trouve a des niveaux très élevés. Cependant, l'activité explosive est toujours réduite à son minimum, et seule une colonne de gaz haute de 2 à 3000m, et contenant parfois des cendres, est émise en continue (source: I.G d'Equateur).



Dépêche du 16 février 2008 :

Depuis avant-hier soir une colonne de cendres est émise presque en continue par le Tungurahua. Sa charge en cendres varie dans le temps de modérée à forte. Des chutes de cendres abondantes ont été recensées à Pillate et El Manzano. L'activité reste donc globalement élevée sur l'édifice, toujours activement surveillé par les volcanologues Equatoriens qui travaillent par binôme, les équipes se relayant toutes les semaines (sources: I.G. d'Equateur, VTE).



Dépêche du 13 février 2008 :

Depuis hier le Tungurahua a retrouvé une activité éruptive minimale. La sismicité est toujours dominée par le trémor lié aux émissions de gaz et cendres, mais ce dernier est de moindre intensité. Entre la soirée d'avant-hier et celle d'hier, seule une explosion a été enregistrée par les sismomètres de l'observatoire, témoin du calme (relatif) que connaît l'édifice. Personne ne peut dire pour le moment si l'édifice a fini sa crise ou si une nouvelle phase d'activité intense peu reprendre, et la patience des volcanologues de l'OVT sera encore mise à rude épreuve les jours qui viennent (source: I.G d'Equateur).



Dépêche du 12 février 2008 :

Après une courte période de calme relatif, durant laquelle ont continué l'activité explosive sommitale et les émissions de cendres associées, ces dernières ont considérablement augmenté avant-hier après-midi pour former une colonne de cendres de 5000m de hauteur. Poussées par les vents, les cendres sont retombées en abondance sur le secteur sud-ouest, recouvrant les villages de Penipe, Guano, Colta, et Riobamba. Pendant une partie de la nuit et jusque dans la matinée d'hier des épisodes de fontaines de lave ont entrecoupé une activité strombolienne très intense, projetant blocs et bombes qui ont roulé jusqu'à 1200m en contrebas du cratère sommital (source: I.G d'Equateur).



Dépêche du 11 février 2008 :

L'activité éruptive est restée très élevée avant-hier et hier sur le Tungurahua. La sismicité associée à l'éruption, et notamment le trémor, a été ressentie durant toute la nuit du 09 au 10 dans les localités proches du volcan. Des épisodes de fontaines de lave ont aussi été observés pendant cette même nuit, provoquant des chutes de cendres dans les villages de Santa Fe de Galán, El Manzano, Choglontus, Cahuají, Guanando et Puela (source: I.G d'Equateur).



Dépêche du 09 février 2008 :

Le dernier bulletin des volcanologues Equatoriens confirme que le Tungurahua a effectivement été le siège, entre avant-hier et hier, d'une très importante activité explosive, soutenue. Celle-ci, marquée par la présence de fontaines de lave, a provoqué de très denses chutes de cendres sur de nombreux villages, à savoir Bilbao, Choglontus, El Manzano et Cahuaji(les plus touchés), mais aussi Pillate et Cusùa, moins affectés. La hauteur des panaches a toutefois été relativement peu importante, de l'ordre de 1000m de haut, mais ils étaient riches en cendres. Aucun écoulement pyroclastique ne s'est produit durant cette phase (source: I.G. d'Equateur).



Dépêche du 08 février 2008 :

L'activité du Tungurahua connaît depuis hier un important regain après la phase de calme qui a suivi le paroxysme du 06 février. En effet l'activité explosive a commencé dès hier à produire des colonnes de cendres hautes de 5 km, la violence des explosions faisant même trembler les vitres de l'observatoire volcanologique, pourtant situé à une vingtaine de kilomètres de distance! Des blocs ont été expulsés avec force; certains retombant à plus de 1500 m de distance du cratère sommital. Des cendres (- de 2 mm), les lappilis (entre 2 et 64 mm)et petites bombes volcaniques (plus de 64 mm) appelées en Equateur "cascajos" sont retombées sur les villages de Choglontus et Puela. La lecture des sismogrammes en ligne permet de penser que cette activité soutenue se poursuit actuellement. Il n'est pas précisé dans le dernier bulletin des volcanologues, mis en ligne hier soir, si il y a eu des écoulements pyroclastiques, et nous devrons attendre le prochain bulletin pour avoir plus de détails sur les événements (source: I.G d'Equateur).



Dépêche du 07 février 2008 :

L'activité paroxysmale d'hier a provoqué l'évacuation de 1200 personnes environ. La ville de Baños, n'a pas été affectée par cette phase importante qui, en revanche, a mené à la fermeture des écoles et des routes qui contournent l'édifice. Le président Rafael Correa souhaite débloquer des fonds pour aider les personnes évacuées, et a annoncé que le gouvernement payera la reconstruction des routes, des ponts et la construction de nouveaux abris si nécessaire. Il est utile de rappeler que, jusqu'à ce paroxsyme, et depuis 2006, le gouvernement avait déjà débloqué des fonds pour le relogement des personnes évacuées pendant les paroxysmes de 2006 et avait mis en place des mesures visant à reconstruire en dur les toits des maisons (initialement en bois et chaume) qui avaient été détruites (6000 environ au total). Ces mesures étaient toujours en cours de réalisation lorsque ce paroxysme s'est déclenché (sources: Reuters; VTE).



Dépêche du 06 février 2008 :

Il semble que le Tungurahua soit entré dans un phase paroxysmale. En effet, de fortes chutes de cendres ont été enregistrées ce matin à Riobamba, incitant les membres du COE cantonal (présidé par le maire de Riobamba) à prendre des mesures de protection de l'eau potable et de l'électricité, et des mesures de récolte et d'évacuation des cendres. En outre l'alerte rouge a été déclenchée par le COE provincial de Chimborazo pour les villages les plus exposés (communes de Penipe et Guano). Les sismogrammes en ligne sur le site de l'Institut de Géophysique ont été saturés par le signal produit par l'activité éruptive. Il a été rapporté à la presse nationale (El Comercio) que l'activité a débuté dans la matinée et que la phase éruptive est similaire à celle de juin 2006. L'activité a duré environ 11 heures au total (3h30 à 14h15 approximativement), a formé un panache de 10 km de hauteur et des coulées pyroclastiques dont l'importance n'est pas encore précisée (nous attendons le dernier bulletin de l'Institut de Géophysique pour en savoir plus). L'évacuation d'un nombre non précisé de personnes ainsi que la fermeture de plusieurs écoles ont été ordonnées. Nous vous tiendrons au courant de l'évolution des événements dès que nous en saurons plus. Pour les hispanophones, il est possible d'avoir des informations données ce matin par le directeur de l'Institut de Géophysique d'Equateur à la presse en cliquant ici (sources: IG d'Equateur; El comercio).



Dépêche du 02 février 2008 :

L'activité du Tungurahua est toujours élevée, bien que le nombre d'explosions soit moins important que les derniers jours. Des colonnes cendreuses, à contenu modéré en cendres, ont été observées s'élevant à des hauteurs variant entre 1000 et 3000m (source: I.G d'Equateur).



Ses éruptions historiques
Les éruptions historiques pour le volcan Tungurahua
Autres volcans : photos et vidéos de volcans
Les photos de volcans et vidéos de volcans de l'ACTIV
ACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en VolcanologieACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en Volcanologie
Rechercher un volcan
Recherchez un volcan grâce à son nom
Listes de volcans
Recherche de volcans par listes
L'activité de l'année du volcan Tungurahua
Remonter dans le texte
Descendre dans le texte
  Année 2013 :

        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de janvier


  Année 2012 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2011 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de janvier


  Année 2010 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2009 :

        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2008 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2007 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février


  Année 2006 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2005 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juin
        •  Mois de janvier


  Année 0000 :

        •  Mois


Revenir au début du texte