Nom : Etna
Région/Pays : Sicile / Italie
Lat./Long. : 37.73 N/15 E
Alt. : 3330 m

Les éruptions volcaniques du volcan Etna. Retrouvez l'historique des éruptions et l'activité du volcan Etna décrite éruption par éruption :

Date de l'éruption : Du 18-02-2011 au 18-02-2011

Résumé :
Après quelques semaines de tranquillité, une activité explosive (magmatique ?) est recensée à partir du 16 février. Mais c’est le 18 de ce mois qu’une nouvelle activité éruptive se développe sur le pit crater du cône Sud-Est. Une nouvelle fontaine de lave se forme, accompagnée de coulées qui partent dans la Valle del Bove. Au bout de onze heures, l’éruption s’arrête.

Lieu de l'éruption : cône Sud-Est


Date de l'éruption : Du 03-01-2011 au 13-01-2011

Résumé :
La fin de l’année 2009 et l’année 2010 ont été marqués par une période de calme relatif sur l’Etna. Outre une activité sismique relevée sur le versant ouest de l’Etna, jusqu’à Bronte en décembre 2009, ce dernier a produit quelques panaches de débourrage tant au niveau de l’évent oriental du cône Sud-Est que dans la Bocca Nuova, dont la bouche ouest à produit d’imposants panaches en juillet et août 2010, ou le cône Nord-est qui émet des cendres mi novembre 2010. Mais c’est à partir de fin décembre 2010 que de nouvelles projections incandescentes, liées à des pulses de dégazage assez intenses, sont à nouveau observées sur l’évent du cône Sud-Est. Le 03 janvier une activité strombolienne faible se met en place dans l’évent latéral du cône Sud-Est et dure jusqu’au 06 janvier. A partir du 11 janvier le trémor montre une phase de croissance faible, qui s’accentue dans la soirée du 12 janvier et débouche sur une activité strombolienne relativement soutenue. A partir de 21h30 une coulée très alimentée, débordant du pit crater du cône Sud-Est, dévale littéralement le long de la paroi de la Valle del Bove. Peu après, vers 22H50, l’activité strombolienne monte en puissance et produis une importante fontaine de lave qui dépasse les 500 m de hauteur et forme un panache qui s’élève à plus de 9000m d’altitude. Des fragments de lave (lappilis) de 2cm tombent à Sapienza et des chutes de cendres sont recensées vers la côte sud de la Sicile. L’activité s’affaiblit à partir de minuit et demie puis cesse complètement en début de matinée.

Lieu de l'éruption : cône Sud-Est


Date de l'éruption : Du 21-04-2008 au 00-07-2009

Résumé :
Après la crise du 23-24 novembre 2007 l’édifice produit de manière irrégulière des bouffées de cendres depuis l’évent oriental du cône Sud-Est. Une activité strombolienne faible est à nouveau décrite à partir du 21 avril 2008. La situation évolue début mai avec l’enregistrement début mai d’un essaim de secousses sur le versant nord est de l’Etna, dans la zone de la faille de Pernicana. Le 10 mai une nouvelle éruption débute, en début d’après-midi, sur l’évent latéral du cône Sud-Est. Marquée par une activité strombolienne forte elle produit plusieurs unités laviques qui descendent dans la Valle del Bove. L’activité cesse dans la soirée. Les choses vont évoluer de manière assez inattendue le 13 mai, en fin de nuit. La sismicité connaît ce jour-là une nette augmentation avec notamment la mise en place d’un nouvel essaim de secousses sur la Rift Zone nord-est de l’Etna. Des secousses de magnitude supérieure à 3 (3.8 et 3.9 notamment) sont enregistrées et accompagnent la mise en place d’un champs de fractures, parfaitement visibles, qui s’étend sur le haut versant nord de l’Etna, entre le flanc nord du cône Nord-Est et la cote 2800m en direction du nord-ouest. Parallèlement une forte anomalie thermique est détectée par le MODVOLC au niveau de la Valle del Leon (entre Pizzi di Neri et le cône Nord-Est) ainsi qu’un panache de cendres en fin de matinée : l’Etna est à nouveau en éruption. Une nouvelle fracture éruptive, nommée « boutonnière », s’ouvre entre 2900 et 2700 m d’altitude, au pied du cône Sud-Est. L’ensemble des informations récoltées indiquent que le magma est parvenu à migrer sous la Valle del Bove en direction de la Rift Zone nord est, le magma sortant à la base du cône sud-est et dans la Valle del Leon, suivant un axe de fracturation déjà emprunté en 1971. L’activité explosive diminue drastiquement entre le 13 et le 14 mai, devenant « strombolienne modérée » et l’éruption devient alors essentiellement effusive, avec des coulées produites sur l’ensemble des évents ouverts durant cette crise. Très bien alimentées le front le plus avancé des coulées atteint 5 km de long dès le 14 mai, et approche du Monte Calanna. L’activité éruptive semble cesser entre le 16 et le 17 mai (à vérifier) dans la Valle del Leone mais elle se poursuit sur la Boutonnière de manière assez régulière, parfois accompagnée d’une activité explosive strombolienne modérée, jusqu’aux premiers jours de juillet 2009! Entre temps une immense plate-forme de lave s’est édifiée sur le haut versant de la Valle del Bove.

Lieu de l'éruption : cône Sud-Est et Valle del Leone


Date de l'éruption : Du 21-08-2007 au 23-11-2007

Résumé :
Après le cycle d’activité de mars-mai 2007, le calme a régné pendant plusieurs semaines sur le géant sicilien. Ce n’est qu’à partir de fin août que des petits panaches, liés à des phases d’effondrement, sont perçus sur les webcams au niveau du cratère latéral du cône Sud-Est. Ces effondrements s’accompagnent d’une activité strombolienne modérée, qui dure plusieurs jours sans que le trémor ne montre de variation significative, ce qui suggère que cette activité résulte de la déstabilisation d’une poche superficielle. En attendant un cône se construit dans le pit crater latéral du cône Sud-Est. Cette activité faiblement explosive se maintient jusqu’au 04 septembre, date à laquelle l’éruption monte en puissance. En début d’après-midi ce jour-là une fontaine de lave se met en place. Exceptionnellement stable, elle va perdurer près de 12 heures sans discontinuer (plus vu depuis 40 ans), libérant un volume estimé à 390 000 m3. Elle s’accompagne en outre d’une importante coulée rhéomorphique (issue des paquets de lave molle qui retombent sur le cône et qui se mettent à couler sous leur poids (fluage))qui descend en direction de la Valle del Bove, parcourant environ 4km. Cette crise s’arrête quelques heures plus tard, en milieu de nuit. Par la suite, et jusqu’à fin novembre, seuls des panaches bruns (débourrage ?) sont émis, avec parfois quelques projections incandescentes. Le 23 novembre une importante secousse sismique localisée sur le massif, et peut-être liée (cause ou conséquence ? on ne le sais pas) à une phase d’effondrement importante dans la Bocca Nuova, est suivie par un nouveau paroxysme très similaire aux précédents : fontaine de lave sur la bouche orientale du cône Sud-Est et une coulée bien alimentée qui descend dans la Valle del Bove. Après une douzaine d’heures l’activité cesse pour plusieurs mois.

Lieu de l'éruption : cône Sud-Est


Date de l'éruption : Du 29-03-2007 au 07-05-2007

Résumé :
Cette période, qui s’annonce par la formation d’un panache le 05 mars, correspond au retour d’un cycle d’activité semblable, bien que plus court, que celui qui a animé la seconde moitié de l’année 2006. Le premier paroxysme débute le 29 mars par la mise en place d’une nouvelle fontaine de lave au sommet du cône Sud-Est et la formation de deux nouvelles coulées. La première est produite par les deux évents ouverts en octobre 2006 au col entre Bocca et Sud-Est et sur le flanc sud de la Bocca Nuova, chaque évent donnant une unité lavique, qui se rejoignent pour ne former qu’une seule coulée. La seconde est alimentée par une fracture ouverte à la base est du cône Sud-Est. Ce paroxysme, débuté tôt le matin, se termine en début d’après-midi du même jour. Un nouveau paroxysme se reproduit le 11 avril entre 02h00 et 10h00 du matin avec, au menu : fontaine de lave au sommet du cône Sud-Est et coulées, issues du flanc sud-est du cône Sud-Est et de la base est du même cône, abondamment alimentées dans la Valle del Bove (le front est parvenu jusqu’à 1700 m d’altitude). Le troisième paroxysme se déroule du 29 au 30 avril. L’activité explosive donne naissance à un imposant panache de cendres et, toujours, des coulées qui n’atteignent cette fois que le haut versant de la Valle del Bove. La quatrième crise éruptive se déroule les 06 et 07 mai et donne, à la différence des fois précédentes, une activité explosive strombolienne (issue d’une fracture ouverte sur le flanc sud oriental du cône Sud-Est) intense mais bien moins forte que lors des paroxysmes, et des coulées qui, alimentées depuis la partie basse de cette même fissure, atteignent la cote 2000m dans la Valle del Bove, en longeant La Serre Giannicola Piccola. Suite à ces événements, l’édifice retourne dans un calme relatif de quelques mois.

Lieu de l'éruption : cône Sud-Est et Bocca Nuova.


Date de l'éruption : Du 14-07-2006 au 15-12-2006

Résumé :
Après quelques mois de repos suite à la vidange passive des cheminées alimentant le cône Sud-Est, une activité sismique se faite ressentir sur le flanc sud-est de l’Etna. Mais c’est le 12 janvier 2006 que l’activité éruptive se manifeste à nouveau sur le massif par une explosion (probablement phréatique) issue de la Voragine. Dans les semaines qui suivent la sismicité varie et connaît quelques crises dont une relativement profonde (5km) en février 2006 sous la Valle del Bove. Cette sismicité fait s’effriter les parois des cratères sommitaux, dont les éboulis obstruent le fond, incitant les guides Etnéens à interdire l’accès au sommet (risque d’explosion par surpression) dès le mois de mai. C’est aussi en mai qu’une fracturation orientée nord-sud est repérée au fond de la Voragine mais aussi sur le flanc nord, sur lequel la route Salto de Cane est recoupée. Dans la nuit du 14 au 15 juillet 2006 l’Etna connaît sa première activité éruptive magmatique depuis la fin de l’éruption de 2004-2005. Une fracture se forme à la base est du cône Sud-Est, dans le prolongement de celle de 2004-2005. Deux bouches actives, à 3000 et 3050 m d’altitude laissent s’échapper des coulées. Peu de temps après une troisième bouche, siège d’une activité strombolienne, s’ouvre à 3100m. L’activité reste modérée pendant quelques jours mais elle change progressivement de style à partir du 18 juillet. D’abord essentiellement effusive, sa composante explosive s’accroît avec une montée en puissance de l’activité strombolienne qui, du 19 au 20 juillet s’intensifie jusqu’à produire des épisodes de fontaines de lave. Ce changement est mis en relation avec les analyses chimiques réalisées en continu par l’INGV et qui montre que la composition du magma a changé au cours de l’éruption, passant d’un magma relativement évolué (haut de la cheminée, dégazé et en cours de refroidissement) à un magma plus jeune et riche en gaz. L’activité se tarie pourtant de manière progressive à partir du 23 et s’arrête complètement dans la nuit du 23 au 24 juillet. Après quelques manifestations au fond du cratère Nord-Est (ou un cône en formation semble avoir été observé) une nouvelle activité éruptive se manifeste dans le pit crater latéral du cône Sud-Est sous la forme d’explosions stromboliennes faibles à modérées. Elle s’accompagne d’émissions de panaches de cendres issus du cône Nord-Est, puis se modifie à partir du 04 septembre, en produisant une coulée à partir du sommet du cône Sud-Est. Cette coulée rempli le pit crater, ouvert juste au-dessous de lui, qui déborde dès le 07 septembre en fin de nuit et donne une coulée qui part en direction de la Valle del Bove. L’éruption s’accentue le 09 septembre avec la mise en place d’une activité explosive type « fontaine de lave » haute d’environ 100 m. Les coulées ne sont plus alimentées à partir du 12 septembre, date à laquelle l’activité strombolienne reste pourtant relativement élevée avec une fréquence d’une explosion par seconde. Toute activité cesse relativement brutalement le 15 septembre en fin de nuit. L’éruption fait une pause de plusieurs jours mais montre des signes de retour dès le 21 septembre avec des explosions peu fréquentes localisées au sommet du cône sud-est et une hausse du trémor. Une activité strombolienne franche mais modérée revient dès le soir du 23 septembre. Elle s’amplifie le lendemain en fin d’après-midi pour donner, au cours de la nuit du 24 au 25 un épisode de fontaine de lave et une nouvelle coulée qui part à nouveau dans la Valle del Bove. L’activité cesse le lendemain, 27 septembre, puis reprend sur le cône Sud-Est le 29 septembre sous la forme de gros panaches de cendres, presque vulcaniens. Par la suite l’édifice connaît d’autres épisodes éruptifs modérés, tous semblables à ceux d’août et septembre : activité strombolienne sur le cône Sud-Est et coulées de lave dans la Valle del Bove. C’est le cas du 04 au 06 octobre, et le 10 octobre. Cependant une nouvelle activité se manifeste, sans variation notable de la sismicité, le 13 octobre sous la forme d’une effusion bien alimentée à partir d’une fracture ouverte à 2750 m d’altitude à la base est du cône Sud-Est. Cette fissure reste uniquement effusive jusqu’au 18 octobre où une faible explosivité se manifeste, formant trois hornitos. Ce changement correspond aussi à une hausse significative du trémor qui débouche sur un nouveau, mais très court, paroxysme strombolien le 20 octobre. L’activité revient dès le 22 octobre au sommet du Sud-Est et donne, dès le 23 octobre, des fontaines de lave au sommet du cône. Ces fontaines s’accompagnent, pour la première fois depuis l’éruption de 2002, de coulées sur le haut versant sud de l’Etna, sur les flancs sud et sud-ouest du cône Sud-Est. Ces coulées sont émises par une fracturation radiale entre le sommet et le Sudestino. L’activité se calme le jour même mais l’accumulation de matériaux au sommet du cône Sud-Est s’accompagne de déstabilisations qui donnent naissance à des écoulements pyroclastiques, certes faibles, mais dans une zone où l’activité touristique reste dense. L’effusion dans la Valle del Bove n’a, quand à elle, pas cessé de fonctionner. Les coulées atteignent le Monte Centenari, à la base du rempart de la Valle, le 25 octobre. Le 26 octobre, de nouvelles coulées sont émises, sans sismicité particulière, à partir du flanc sud de la Bocca Nuova, une zone qui n’avait pas été touchée depuis 1999. Cette phase est la première d’une série de 6 épisodes d’effusions (les 26 et 28 octobre, les 06, 09, 16 et 19 novembre) dans ce secteur, effusions qui ont leur source à 3050m sur le flanc sud de la Bocca Nuova, et à 3180m, au col entre Bocca Nuova et cône Sud-Est. Le 16 novembre le cône Sud-Est recommence une activité éruptive par un paroxysme produisant des fontaines hautes de 300m. S’ensuit une série de débourrages et de phases éruptives (19, 21, 24, 25, 29 novembre) , toutes stromboliennes et formant des coulées dans la Valle del Bove, et dont certains produisent des panaches de cendres qui dépassent les 6000m d’altitude. L’activité finit par marquer une pause de plusieurs jours (entre le 07 et le 10 décembre), mais repart sur un style strombolien soutenu (panache, coulées dans la Valle del Bove) du 11 au 14 décembre. Puis l’activité cesse le 15 décembre jusqu’au mois de mars 2007.

Lieu de l'éruption : Cône Sud-Est


Date de l'éruption : Du 07-09-2004 au 12-03-2005

Résumé :
C''est à la surprise générale que débute cette éruption, sans activité sismique préalable et après 19 mois de calme presque total sur l''Etna, ce qui est exceptionnel depuis 35 ans. Des fissures s''ouvrent début septembre au pied du cratère Sud-Est et se propagent jusqu''à 2350m dans la Valle del Bove. Deux bouches (2650 et 2350m) vont vomir des coulées pendant 6 mois qui vont ceinturer les Monti Centenari et former un champs de lave dans la partie haute de la Valle del Bove. Les taux d''effusion restent faibles et aucune activité explosive n''est observée. En revanche, le cratère Sud-Est est le siège d''un important dégazage accompagné d''effondrements internes qui vont créer dans son flanc est un énorme pit-crater émettant régulièrement des cendres. Ce phénomène semble dû au soutirage du magma émis par les 2 bouches actives dans la Valle del Bove. Des études géochimiques, en particulier les mesures des isotopes de l''Helium, réalisées sur les laves de cette éruption font pencher les géochimistes sur l''idée que cette lave est le résidu de celle émise sur le flanc sud (au dessus de 2600m, le magma émis à une altitude plus faible étant différent) de l''Etna lors de l''éruption de 2001 et qu''elle aurait juste subi 3 années de dégazage important.

Lieu de l'éruption : Flanc sud-est Valle del bove (3000, 2650, 2350m)


Date de l'éruption : Du 26-10-2002 au 28-01-2003

Résumé :
"Cette éruption, intervenant après un an et demi de calme relatif, va être exceptionnele et ce à plusieurs égards. Tout d''abord dans sa vitesse de déclenchement: seulement 3 heures d''activité sismique initiale. Ensuite parce qu''elle va mettre en jeu 2 types de magmas, l''un sur le flanc nord, l''autre au sud. Il s''agit presque de deux éruptions différentes. Sur le flanc nord une boutonnière s''ouvre entre 2500 et 1850m, libérant des fontaines de lave et une très volumineuse coulée qui parcoure 7km en 5 jours, détruisant le site touristique de Provenzana, enflammant des hectares de pinèdes sur un site du volcan non affecté par les éruption depuis près de 2000 ans! Sur le flanc sud des violentes explosions phréatomagmatiques à vulcaniennes, semblables à celles de 2001, forment un cône à 2750m ainsi qu''un énorme panache de cendres qui empoisonnera la vie des habitants de Catane pendant 3 semaines, entraînant la fermeture régulière de l''aéroport. A partir du 13 novembre, des coulées sont émises sur le flanc sud et atteignent Sapienza mi-décembre, coupant la route de Zafferana. L''éruption s''arrête fin janvier 2003. C''est la première fois depuis très longtemps que le volume de téphras dépasse celui des coulées. De plus, si le magma émis au nord est un magma ""classique"" de l''Etna, celui du flanc sud est le même que ceux émis en 2001 (Laghetto, Silvestri 4), en 1892 et 1763, riche en amphibole et certainement issu d''un réservoir excentrique situé à proximité d''une nappe phréatique, d''où l''explosivité."

Lieu de l'éruption : Flanc sud (2750m) et rift nord-est (2500-1850m)


Date de l'éruption : Du 17-07-2001 au 09-08-2001

Résumé :
Après une série de paroxysmes explosifs sur le cratère Sud-Est en juin et juillet, l''Etna va connaître sa première éruption latérale du 21ème siècle. Des fissures vont s''ouvrir progressivement selon un axe nord-sud (rift-zone sud), d''abord proche du cratère Sud-Est, puis de plus en plus bas. Deux bouches actives particulièrement explosives apparaissent à 2100m à proximité de Sapienza (cône Silvestri 4) et sur le Piano del Lago à 2570m. L''intense activité explosive du cône Laghetto (bouche à 2570m) provoque un panache de cendres de plusieurs milliers de mètres qui saupoudre la région pendant 18 jours. Les coulées de lave s''épanchent sur 7 km envahissant une partie de la station de Sapienza. Les caractéristiques éruptives des bouches de 2100 et 2570m rappellent les éruptions de 1892 et 1763, toutes deux issues d''un réservoir excentrique peut-être de nouveau sollicité en 2001.

Lieu de l'éruption : Flancs sud et nord-est (3100-2100m)


Date de l'éruption : Du 26-01-2000 au 29-08-2000

Résumé :
Entre le 26 janvier et le 29 août, 66 épisodes de violentes fontaines de lave se produisent sur le cône sud-est, très souvent accompagnés de coulées de lave. Deux petits cônes parasites se forment : le Sudestino au sud, le Levantino au nord. Le plus violent paroxysme a lieu le 15 février les fontaines montant jusqu''à 1500m.

Lieu de l'éruption : Cratère sud-est


Date de l'éruption : Du 04-10-1999 au 08-11-1999

Résumé :
Après plusieurs années d''activité strombolienne modérée, la Bocca Nuova est le siège d''une activité paroxysmale qui va finir de remplir le cratère et le faire déborder. Plusieurs évents libèrent des fontaines de lave. Des coulées se forment et débordent dévalant la pente vers l''ouest sur 4 km jusqu''à la zone forestière. Notons qu''une exceptionnelle phase de formation d''un dôme endogène (soulèvement du plancher du cratère et des dépôts frais issus du paroxysme en cours) accompagnée de l''émission d''avalanches pyroclastiques se produit le 25 octobre.

Lieu de l'éruption : Cratère Bocca Nuova


Date de l'éruption : Du 04-09-1999 au 04-09-1999

Résumé :
Le paroxysme explosif de La Voragine l''après midi du 4 septembre 1999 est l''événement sommital le plus violent du 20ème siècle. Des fontaines de lave de près de 2000 m de hauteur se produisent, déclenchant des pluies de scories et cendres sur le flanc est du volcan, causant des dommages significatifs, notamment aux cultures. Des bombes de plusieurs mètres de diamètre retombent dans la zone sommitale, de plus petites jusqu''à 1 km de distance. Des blocs anciens témoignent de la destruction partielle du cratère par des explosions phréatomagmatiques en début de paroxysme. De nombreux glissements de terrain vont affecter la zone sommitale et en modifier sa morphoplogie.

Lieu de l'éruption : Cratère Voragine


Date de l'éruption : Du 14-12-1991 au 30-03-1993

Résumé :
L''éruption qui va débuter en décembre 1991 va s''avérer être la plus volumineuse du 20ème siècle. Exceptionnellement longue (15 mois), elle menacera un temps la ville de Zafferana. La phase initiale se produit le 14 décembre 1991 avec l''émission de fontaines de lave à proximité du cratère Sud-Est. Puis les fissures éruptives se propagent en aval sur la paroi interne de la Valle del Bove jusqu''à 2200m d''altitude. C''est là que le gros des coulées va s''épancher pendant plus d''un an. Ces dernières vont envahir une grande partie du plancher de la Valle del Bove, atteindre la Valle di Calanna et prendre la direction de Zafferana. Une digue est construite en janvier 1992. Elle retardera certes l''avancée des coulées, mais celles-ci finiront par déborder quand même. Elles s''arrêteront d''elle même, trop loin de la zone d''émission pour être encore suffisamment fluides.

Lieu de l'éruption : Flanc sud-est Valle del Bove (3100-2800, 2400-2100m)


Date de l'éruption : Du 28-03-1983 au 06-08-1983

Résumé :
"Nouvelle éruption latérale, cette fois ci sur le flanc sud. Les fissures s''ouvrent au-dessus de la station touristique de Sapienza vers 2400m. Les coulées qui s''en échappent contournent la station par l''ouest et ne détruiront ""que"" deux hôtels. L''éruption dure 4 mois et les coulées coupent la route Nicolosi-Sapienza. En amont, à 2700m, juste au-dessus des fissures effusives, une activité explosive (phréatique) forme un double cratère."

Lieu de l'éruption : Flanc sud (2450-2250m)


Date de l'éruption : Du 17-03-1981 au 23-03-1981

Résumé :
La zone affectée par l''éruption latérale de mars 1981, sur le flanc nord, n''avait pas été atteinte depuis 4 siècles. Très courte, cette éruption est exceptionnelle car les fissures éruptives se propagent très bas jusqu''à 1120m d''altitude. La coulée, très large, coupe la route circum-Etna, menace la ville de Randazzo et détruit de nombreuses propriétés et terres cultivées.

Lieu de l'éruption : Flanc NNO (2250-1120m)


Date de l'éruption : Du 08-07-1980 au 26-09-1980

Résumé :
Après avoir été le siège d''une activité explosive strombolienne modérée, le cratère nord-est connaît plusieurs paroxysmes explosifs violents, les 1, 6 et 26-27 septembre, sous forme de fontaines de lave et d''émission de petites coulées.

Lieu de l'éruption : Cratère nord-est


Date de l'éruption : Du 03-07-1979 au 12-09-1979

Résumé :
L''activité éruptive débute en juin dans la Voragine. Elle s''étend courant juillet au cratère tout récemment formé (1971) mais déjà appelé cratère Sud-Est (CSE). Au cours des jours qui passent l’éruption prend de plus en plus de vigueur et, le 03 août, entame une phase de fontaine de lave au CSE. Dans les heures qui suivent, une fissuration apparait en direction du sud-est sur le versant sud-est du CSE. D''importantes coulées de lave s''en échappent et progressent rapidement en direction de la Valle del Bove tandis que les cendres produites par la fontaine entrainent la fermeture des aéroports de Catane et Syracuse. Deux jours plus tard, le 05 août, la fissuration reprend mais cette fois au nord nord-est du CSE, dans la zone comprise entre Valle del Leone (à la base du cône Nord-Est) et le Monte Simone, dans la parois de la Valle del Bove. La fissure ouverte au-dessus du Monte Simone déverse de nouvelles et volumineuses coulées qui progressent rapidement, longent la paroi nord de la Valle del Bove et se dirigent vers le village de Fornazzo: le village est évacué. Ce même jour l''activité s''accentue à nouveau sur le CSE et provoque de nouvelles chutes de cendres à Catane et Syracuse. La fissure ouverte plus haut dans la Valle del Leone, n''émet que peu de lave mais le taux d''effusion augmente le 6 août, jusqu''à ce que de nouvelles fissures apparaissent dans son prolongement, mais en dehors de la Valle del Bove, au-dessus du Rifuigio Citelli. Heureusement, l''activité décline sur tous les évents et, le 09, l''activité éruptive a cessé. Le 12 septembre toutefois, alors qu''une groupe de touristes visite la Bocca Nuova, une activité phréatique violente mais brève se déclenche, peut-être en relation avec les perturbations causées par l''activité de juin-aoûts 1979 dans le système d’alimentation de l''Etna. Elle tue 9 personnes. Source : Boris Bhencke "Etna: the Cradle of Volcanoes" et Globale Volcanism Program.

Lieu de l'éruption : Cratères sommitaux


Date de l'éruption : Du 30-01-1974 au 29-03-1974

Résumé :
Petite éruption sur le flanc ouest à basse altitude. Son intérêt réside dans son caractère très explosif mettant en jeu des laves inhabituelles, riches en gaz, alcaline, témoignant de changements importants dans la dynamique profonde du volcan (Tanguy.JC, Clocchiatti.R - 1984). L''éruption se déroule en deux phases. La première, du 30 janvier - 16 février, se déroule au niveau d''un cratère unique à 1670 m d''altitude. L''activité est effusive avec plusieurs petits épanchements à la base du cône. Lors de la seconde phase, du 11 au 29 mars, un nouveau cratère se forme à 200 m à l''ouest du premier. Le cône est égueulé vers l''ouest et connaît une forte activité strombolienne. Une coulée s''épanche de la zone égueulée sur 1,3 km. Les cônes sont appelés Monti Fiore.

Lieu de l'éruption : Flanc ouest (1670 et 1650m)


Date de l'éruption : Du 05-04-1971 au 12-06-1971

Résumé :
L''éruption de 1971 marque le début d''un cycle d''activité intense qui durera une trentaine d''années. Cette éruption commence aux pieds des cratères sommitaux entre 3020 et 2880 m sur le flanc sud, par l''émission de coulées à partir de fractures (du 5 avril au 7 mai) en direction du Piano del Lago. L''ancien observatoire volcanologique et la station d''arrivée du téléphérique sont détruits. Puis, entre le 7 mai et le 12 juin, une série de fissures s''ouvre à l''est des cratères sommitaux (2680 m), notamment dans la Valle del Leone, puis se propage jusqu''à 1800m sur la face nord de la Serra delle Concazze. Les coulées qui en sortent dévalent vers l''est et menacent les habitations de Fornazzo et San Alfio, détruisant nombre de terrains agricoles. Pendant cette phase, le 14 mai, un nouveau pit-crater se forme à la base sud-est du cône sommital. Ce cratère deviendra, quelques années plus tard, l''énorme cône terminal sud-est.

Lieu de l'éruption : Flanc sud-est (3000m), flanc est (2700-1800m)


Date de l'éruption : Du 25-11-1950 au 02-12-1951

Résumé :
Cette éruption, la plus importante de la première moitié du 20ème siècle, se produit dans la Valle del Bove. De volumineuses coulées de lave progressent jusqu''aux villages de Milo et Fornazzo.

Lieu de l'éruption : Flanc est (2820-2250m), Valle del Bove


Date de l'éruption : Du 16-03-1940 au 28-06-1942

Résumé :
D''importantes phases de fontaines de lave ont lieu au cratère central, dont une très violente le 16 mars 1940 qui saupoudre copieusement de cendres et scories le versant nord du volcan.

Lieu de l'éruption : Cratères sommitaux


Date de l'éruption : Du 02-11-1928 au 20-11-1928

Résumé :
Cette éruption débute par des explosions du cratère nord-est le 2 novembre 1928. Simultanément, une fissure s''ouvre dans la Valle del Leone et crache des fontaines de lave de 200 m de hauteur. Le lendemain, une nouvelle fissure s''ouvre à l''extérieur de la Valle del Leone, dans le flanc de la Serra delle Concazze. Des coulées de lave s''en échappent et menacent San Alfio. Le 4, une troisième fissuration se produit à 1150 m d''altitude. Une lave très fluide s''épanche depuis cette fissure et détruit plusieurs hameaux. Le 5 novembre, la petite ville de Mascali est évacuée. Une activité explosive strombolienne modérée est observée sur la fissure active. Du 6 au 10 novembre, la coulée coupe la route circum-etna, puis envahie Mascali et enfin ensevelie la voie ferrée régionale. A partir du 12, l''émission de lave ralentie puis s''arrête. Les fronts de coulées s''immobilisent le 20.

Lieu de l'éruption : Flanc est (2600-1200m)


Date de l'éruption : Du 17-06-1923 au 18-07-1923

Résumé :
Après un mois et demi d''intense activité dans le cratère nord-est, des coulées de lave sont émises à basse altitude dans la même zone que l''éruption de 1911. Les coulées parcourent 7km en 10 heures, menaçant la ville de Linguaglossa qui sera finalement épargnée et coupant une route et une voie ferrée. Les cratères formés au point de sortie des coulées seront nommés Monti Mussolini. Ils n''existent désormais plus sur aucune carte...

Lieu de l'éruption : Flanc nord-est (2500-1800m)


Date de l'éruption : Du 10-09-1911 au 22-09-1911

Résumé :
Alors que le cratère central émet des cendres, une fissure de 12 Km entaille le volcan de part en part, du nord au sud. La partie nord libère une coulée de lave, sur le flanc nord-nord-est, qui descend jusqu''à 550m d''altitude détruisant de nombreuses zones agricoles.

Lieu de l'éruption : Flanc nord-est (2550-1650m)


Date de l'éruption : Du 23-03-1910 au 18-04-1910

Résumé :
L''éruption se déclenche sur le flanc sud vers 2000m d''altitude. Des coulées incroyablement véloces s''échappent d''une fissure et parcourent 6km en 9h ! Elles passent à environ 1 km à l''ouest du village de Nicolosi et coupent la route reliant ce dernier au village de Ragalna. Les coulées ont finalement parcouru 10 km.

Lieu de l'éruption : Flanc sud (2350-1950m, Mt Ricco)


Date de l'éruption : Du 08-07-1892 au 29-12-1892

Résumé :
Il s''agit de la plus importante éruption du 19ème siècle. Une fissure éruptive se forme sur le flanc sud, entre 1800 et 2000m, entre les cônes de la Montagnola au nord et Gemmelaro au sud. L''activité explosive violente édifie les Monti Silvestri et des coulées de lave s''épanchent jusqu''aux portes de Nicolosi. La chimie particulière (amphibole) des laves émises au cours de cette éruption ne se retrouvera qu''en 2001. Une telle activité explosive sur les flancs de l''Etna ne se retrouvera pas avant 1974.

Lieu de l'éruption : Flanc sud (2025-1800m)


Date de l'éruption : Du 17-11-1843 au 28-11-1843

Résumé :
Une fissure s''ouvre sur le flanc ouest juste à côté d''une autre fissure active en 1832. De multiples bouches éruptives se forment. Des coulées de lave dévalent le flanc ouest jusqu''à proximité du village de Bronte, ensevelissant de nombreuses terres agricoles. Le 25 Novembre, 59 personnes sont tuées par une explosion phréatique due au passage de la coulée sur un sol très humide.

Lieu de l'éruption : Flanc ouest (2375-1900m)


Date de l'éruption : Du 27-10-1811 au 01-05-1812

Résumé :
Une fissure s''ouvre dans la Valle del Leone et crache de puissantes fontaines de lave jusqu''à 1000m de hauteur, construisant le Monte Simone. Des coulées de lave s''épanchent jusqu''en mai de l''année suivante, menaçant la ville de Milo et causant quelques dommages agricoles.

Lieu de l'éruption : Valle del Bove


Date de l'éruption : Du 25-05-1792 au 26-05-1793

Résumé :
Des explosions violentes se produisent sur le Piano del Lago suivies de la formation d''une fissure et du pit-crater de Cisternazza. La fracture se propage ensuite jusque sur la paroi extérieure sud de la Valle del Bove et vomit de grandes coulées de lave qui descendent jusqu''aux portes de Zafferana. De nombreuses terres agricoles sont ensevelis.

Lieu de l'éruption : Sommet, flanc sud-est (2600-1900m)


Date de l'éruption : Du 18-06-1763 au 10-09-1763

Résumé :
Une intense activité sismique précède cette violente éruption très explosive qui forme le cône imposant de la Montagnola. De courtes coulées de lave s''empilent à proximité du cône sur une distance maximale de 1 km. D''une manière générale, les caractéristiques pétrologiques de cette éruption font penser à l''activation d''un réservoir excentrique.

Lieu de l'éruption : Flanc sud (Montagnola)


Date de l'éruption : Du 11-03-1669 au 15-07-1669

Résumé :
Cette éruption est la plus importante des temps historiques sur l''Etna. Elle fut précédée par plusieurs décennies d''intense activité éruptive. En février 1669, de violents séismes ébranlent la zone de Nicolosi sur le flanc sud. L''éruption débute le 11 mars par l''ouverture d''une fissure large de 2 mètres et longue de 12 km entre les altitudes 2800 et 850m! C''est là, juste au-dessus de Nicolosi, que la lave atteint la surface. Deux énormes cônes (Monti Rossi) se forment et d''énormes quantités de lave très fluides (100m3/s) s''épanchent. La coulée engloutit rapidement plusieurs villages, se sépare en 3 branches dont la principale atteint les remparts de Catane le 12 Avril, à 17 km de la source. La ville est partiellement détruite malgré la 1ère tentative de détournement d''une coulée. Il n''y a pas de victimes directes.

Lieu de l'éruption : Flanc sud (Monti Rossi)


Date de l'éruption : Du 22-03-1536 au 30-04-1536

Résumé :
Eruption volumineuse au cours de laquelle les coulées de lave dévalent les flancs nord-ouest et sud jusque dans les zones habitées (Adrano, Bronte, Randazzo). Grosse activité explosive sommitale en fin d''éruption. Une personne est tuée sur le flanc sud.

Lieu de l'éruption : Sommet, flancs sud nord et ouest (1400-2500m)


Date de l'éruption : Du 15-07-1329 au 04-08-1329

Résumé :
Formation du Monte Rosso à très basse altitude (550m) sur le flanc sud. Les coulées de lave descendent jusque sur la côte Ionienne détruisant cultures et maisons (secteur de Fleri-Viagrande). La cité d''Acireale sera menacée.

Lieu de l'éruption : Flanc sud-est


Date de l'éruption : Du 01-02-252 au 09-02-252

Résumé :
"De très volumineuses coulées dévalent les flancs en direction de Catane et sont stoppées, juste au nord de la cité, par le ""voile de Ste Agathe"" (morte un an auparavant), qui devient la sainte protectrice des habitants de la région. En fait, c''est l''étalement des coulées sur les basses pentes qui les ralentie et les stoppe."

Lieu de l'éruption : Flanc sud


Date de l'éruption : 122 BC

Résumé :
Très importante éruption explosive de type plinien lors de laquelle se serait formée la Caldera del Piano. Catane et la région sud-sud-est du volcan, recouvertes de cendres, voient nombre de toitures s''effondrer.

Lieu de l'éruption : Flanc sud, cratère del Piano


ACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en VolcanologieACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en Volcanologie
Rechercher un volcan
Recherchez un volcan grâce à son nom
Listes de volcans
Recherche de volcans par listes
L'activité de l'année du volcan Etna
Remonter dans le texte
Descendre dans le texte
  Année 2015 :

        •  Mois de novembre
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2014 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2013 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois de septembre
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2012 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2011 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2010 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril


  Année 2009 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois de septembre
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de janvier


  Année 2008 :

        •  Mois de novembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de juin
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2007 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de mai
        •  Mois d'avril
        •  Mois de mars


  Année 2006 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre
        •  Mois d'octobre
        •  Mois de septembre
        •  Mois d'août
        •  Mois de juillet
        •  Mois de mai
        •  Mois de mars
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2005 :

        •  Mois de novembre
        •  Mois de janvier


  Année 0000 :

        •  Mois


Revenir au début du texte