Nom : Krafla
Région/Pays : Rift est-islandais / Islande
Lat./Long. : 65.73 N/16.78 W
Alt. : 650 m

Les éruptions volcaniques du volcan Krafla. Retrouvez l'historique des éruptions et l'activité du volcan Krafla décrite éruption par éruption :

Date de l'éruption : Du 04-09-1984 au 18-09-1984

Résumé :
Des fontaines de lave ont jaillit à plusieurs centaines de mètres de hauteurs sur une fracture d'une longueur de 8,5 kilomètres au nord de la caldera de Krafla. En 15 jours la lave a recouvert plus de 24 km². De nuit, le ciel d'un rouge brûlant, éclairé par la lave, était visible à Reykjavik à plus de 300 kilomètres. Le nuage de SO2 a été détecté jusqu'en Estonie à 2200 km à l'est-sud-est de l'Islande. Cette éruption est la dernière phase d'une période éruptive résultant de la déformation, succession d'inflations et de déflations, de la partie située à l'intérieur et au nord de la caldera de Krafla. La déformation a ralenti mais s'est poursuivie jusqu'en 1989 sans qu'il y ait de nouveaux épanchements de lave. Depuis le fond de la caldera s'enfonce lentement et régulièrement sous son propre poids.

Lieu de l'éruption : De Leirhnjúkur à 8,5 km au nord


Date de l'éruption : Du 18-11-1981 au 23-11-1981

Résumé :
Une fissure s'ouvre sur 8,5 kilomètres le 18 novembre 1981 à 1,5 kilomètres au nord de Leirhnjúkur, l'éruption ne dure que 5 jours. Comme pour l'ensemble des éruptions produites entre 1975 et 1984, avant l'éruption le fond de la caldera de Krafla se soulève en moyenne de 7 à 10 mm par jour, et cela peut durer quelques mois. Ceci est du à l'alimentation de la chambre magmatique peu profonde située dans la croûte terrestre par la source de magma située dans le manteau supérieur. Puis l'activité sismique augmente rapidement. Le magma s'injecte alors dans des fractures qui s'ouvrent et peut ainsi parcourir plusieurs dizaines de kilomètres en quelques heures avant d'atteindre la surface pendant une phase d'enfoncement (déflation). Puis c'est l'arrêt de l'éruption. Ces cycles permettent la formation du rift islandais, ce sont les manifestations visibles de l'écartement des plaques tectoniques.

Lieu de l'éruption : De Leirhnjúkur à 10 km au nord


Date de l'éruption : Du 30-01-1981 au 04-02-1981

Résumé :
A 07h00 du matin (GMT), le 30 janvier, une phase de déflation commence puis à 07h30 le trémor, signe de mouvement de magma, est visible sur les sismomètres. Le mouvement du magma se fait sous terre vers le nord à 8 kilomètres environ du centre du réservoir magmatique. L'éruption débute à 14h00 (GMT) le long d'une fracture de 2 kilomètres. Plusieurs dizaines de millions de mètres cubes de lave sortent en six jours et les coulées se dirigent vers le nord. L'éruption se termine le 4 février après 14h00 (GMT), la lave a recouvert 6,3 km².

Lieu de l'éruption : 6 à 8 kilomètres au nord de Leirhnjúkur


Date de l'éruption : Du 16-04-1980 au 23-10-1980

Résumé :
Trois fractures s'ouvrent respectivement les 16 mars, 10 juillet et 18 octobre sur 5 à 7 kilomètres de longueur. Chaque éruption est précédée par une rapide déflation (enfoncement du fond de la caldera) et ne dure que quelques heures ou quelques jours.

Lieu de l'éruption : De Leirhnjúkur à 11 km au nord


Date de l'éruption : Du 27-04-1977 au 08-09-1977

Résumé :
Deux petites éruptions ont eu lieu en 1977. En avril la première éruption a été accompagnée d'une sismicité importante (un séisme de magnitude 3,5 à 4,5 par minute durant quelques heures) et de déformations conséquentes (la caldera s'est enfoncée d'un mètre en 17 heures). Une usine des environs a subit quelques dommages et des légères retombées de cendres se sont produites à 10 km au sud-ouest autour du lac Myvatn. Le 8 septembre 1977 a eu lieu la plus petite éruption de l'histoire ! Au sud de la caldera, à 22h40, alors qu'une très courte éruption venait de s'achever au nord, quelques mètres cube de lave ont emprunté un forage géothermique profond de 1134 mètres pour arriver en surface ! Suite aux déformations, l'usine de diatomite de Myvatn a également connu quelques dommages.

Lieu de l'éruption : A 3 kilomètres au nord de Leirhnjúkur.


Date de l'éruption : Du 20-12-1975 au 20-12-1975

Résumé :
Cette éruption, bien que très courte (de 11h20 à 17h00 GMT), marque le début des « feux de Krafla » qui ont eu lieu jusqu'en 1984. Du magma s'injecte dans les fractures de la croûte terrestre et parfois arrive en surface. Mais la majeure partie de ce magma se refroidira à l'intérieur même de ces fractures. La faible quantité de lave a été crachée par trois bouches situées sur un système de fractures de 2 kilomètres de long, un effondrement profond de deux mètres c'est formé dans la partie centrale de ce système de fractures.

Lieu de l'éruption : Entre 1,5 et 2,5 kilomètres au nord de Leirhnjúkur.


Date de l'éruption : Du 10-07-1746 au 10-07-1746

Résumé :
Une petite éruption explosive a lieu à Leirhnjúkur, elle boucle le cycle éruptif des « feux de Myvatn ».

Lieu de l'éruption : Alignement de cratères à Leirhnjúkur


Date de l'éruption : Du 1727 au 00-00-1729

Résumé :
Quatre éruptions fissurales accompagnées de coulées de lave ont lieu de 1727 à 1729. Toutes ces éruptions ont un indice d'explosivité égal à 2 sur une échelle de 8. Le 21 août 1727, une fissure s'ouvre au delà de la caldera de krafla, sur sa marge nord. De la lave est émise au nord de Leirhnjúkur en direction du nord, et passe au pied de Gaesafjöll. L'éruption prend fin quelques jours plus tard. Le 18 avril 1728 les fissures de Raudkollur dans la partie nord de la caldera et de Hrossadalur au sud-ouest, à l'extérieur de la caldera, émettent des coulées de laves. Les coulées du sud s'arrêtent à faible distance du presbytère de Reykjahlid. Le 18 décembre une grande quantité de lave fluide est crachée mais Reykjahild est a nouveau épargnée. Le 30 juin 1729 de la lave émise au sud de Leirhnjúkur. C'est finalement cette coulée qui détruit plusieurs fermes et entoure complètement l'église, forçant le pasteur et sa famille à fuir. La coulée arrive jusqu'au lac formant une zone nommée Eldhraun. La longueur cumulée des fractures de ces trois années est de 13 kilomètres et la lave a envahi 35 kilomètres carrés.

Lieu de l'éruption : Alignement de cratères à Leirhnjúkur, nord de Leirhnjúkur, Hrossadalur, Bjarnarflag


Date de l'éruption : Du 17-05-1724 au 18-05-1724

Résumé :
Une éruption phréatomagmatique accompagnée d'une importante sismicité s'est produite sur le flanc sud-ouest du Mont Krafla. Un maar, le cratère Viti ou helviti, littéralement « le cratère de l'enfer » s'est formé alors que des cendres retombent vers le sud. De nombreux séismes et une intense fracturation ont suivit cette éruption, sur une large zone comprise entre le Mont Krafla et le lac Myvatn. Cette éruption marque le début d'un nouveau cycle d'extension du rift nord islandais qui durera jusqu'en 1746.

Lieu de l'éruption : Víti ou helviti, « l'enfer » (à 1,5 km à l'est de Leirhnjúkur)


Date de l'éruption : Du 50 au 00-00-50

Résumé :
Au sud-est du lac Myvatn un ensemble de fissures s'ouvre sur 16,5 kilomètres de long du nord au sud. Cette éruption effusive produit une importante coulée de lave fluide qui progresse jusqu'au sud de l'ancien lac de Myvatn puis longe les berges vers le nord, entrant parfois dans le lac modifiant ainsi sa forme. A l'est du lac, au niveau de Dimmuborgir, curieuse zone de 2 kilomètres de diamètre, la lave s'accumule en tunnels car l'avancée de la coulée est ralentie par le lac. Une retenue de lave se crée mais dès que la coulée a formé un passage à sec sur le lac, la lave progresse à nouveau rapidement, ce qui permet à la retenue de Dimmuborgir de se vider. Ceci laisse des structures en forme de rempart, véritable labyrinthe naturel, les « châteaux de lave». L'ensemble de la coulée de lave est appelé la jeune coulée de Laxardalur.

Lieu de l'éruption : Alignement de cônes sur les fissures Threngslaborgir et Ludentsborgir


ACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en VolcanologieACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en Volcanologie
Rechercher un volcan
Recherchez un volcan grâce à son nom
Listes de volcans
Recherche de volcans par listes
L'activité de l'année du volcan Krafla
Remonter dans le texte
Descendre dans le texte
  Année 2005 :

        •  Mois de janvier


Revenir au début du texte