Nom : Nyamuragira
Région/Pays : Chaîne des Virunga / R.D. du Congo
Lat./Long. : 1.4 S/29.2 E
Alt. : 3058 m

Les éruptions volcaniques du volcan Nyamuragira. Retrouvez l'historique des éruptions et l'activité du volcan Nyamuragira décrite éruption par éruption :

Date de l'éruption : Du 08-05-2004 au 28-05-2004

Résumé :
L'éruption a vraisemblablement débuté dans la caldera sommitale avec 4 fontaines de lave formant un lac de lave temporaire de 300 m de diamètre. Puis une fissure radiale s'est ouverte sur le flanc nord-nord-ouest, vommissant de grandes coulées et formant des cônes de scories dont le plus haut atteignit 120 m de haut en fin d'éruption. L'activité s'est ensuite calmée au sommet et accentuée sur les flancs, les coulées les plus longues parcourant près de 30 km ! Les émissions de gaz et cendres vont assez nettement affecter les populations locales et les cheptels.

Lieu de l'éruption : Zone sommitale, flanc nord-nord-ouest


Date de l'éruption : Du 25-07-2002 au 27-09-2002

Résumé :
"C'est une éruption ""mixte"" avec une activité dans la caldera sommitale et une autre sur des fissures ouvertes de part et d'autre de la caldera. La fracture active dans la caldera sommitale vomit d'importantes coulées qui recouvrent le plancher de la caldera. La fracture ouverte sur le flanc sud est le siège d'une vigoureuse activité strombolienne (fontaines de lave) et émet des coulées de lave vers le sud-ouest. Elle sera active seulement quelques heures. La fracture nord, elle, s'ouvre sur 2 km. Des fontaines de lave et de nombreuses coulées en sortent rapidement. Début août, seule la partie basse de la fracture est encore active avec de puissantes fontaines. Le débit des coulées est de l'ordre de 3 millions de m3/jour. Le 7 août, l'activité se calme brutalement. Un survol du volcan fin septembre indique que l'éruption est terminée."

Lieu de l'éruption : Zone sommitale, flancs nord et sud


Date de l'éruption : Du 06-02-2001 au 05-04-2001

Résumé :
Après un mois et demi d'activité sismique, une éruption fissurale d'ampleur modérée débute le 6 février dans la zone sommitale avec la formation de quatre cônes, dont un en dehors de la caldera. Les deux cônes principaux, localisés sur les flancs nord et sud, émettent des coulées qui parcourent une quinzaine de kilomètres. Les cendres retombent à 20 km de distance causant des problèmes respiratoires et des dégâts aux cultures. A partir de la mi-mars, l'activité baisse substantiellement, pour s'arrêter complètement début avril.

Lieu de l'éruption : Flanc nord et sud-sud-est


Date de l'éruption : Du 20-09-1991 au 08-02-1993

Résumé :
Après une semaine d'activité sismique, mettant fin à 25 mois de calme, on assiste à l'ouverture d'une fissure sur le flanc nord-est vers 1530 m d'altitude (15 km du sommet !) et à la formation du cône Mikombe. Ce dernier est le siège de fontaines de lave et de l'émission de coulée parcourant rapidement 6 à 7 km. Un panache est repéré à 7,5 km d'altitude début octobre. Le 21 la route de Tongo est coupée par les coulées. Le 23, un nouvel s'active au sud-ouest du cône Mikombe. Fin novembre la fissure éruptive s'est propagée de 3 km vers le nord, formant 7 petits cônes. Dans les semaines et mois qui suivent, l'activité effusive constitue un champs de coulées important ainsi que 16 nouveaux cônes de scories tous au nord du cône initial Mikombe. L'activité sismique commence sa décroissance à partir d'août 1992. L'activité effusive se poursuit encore plusieurs mois et les fontaines, intermittentes, s'arrêtent en février 1993 marquant la fin de l'éruption.

Lieu de l'éruption : Flanc nord-est


Date de l'éruption : Du 24-04-1989 au 15-08-1989

Résumé :
Cette éruption se déroule sur deux fronts : une première activité dans la caldera sommitale avec des fontaines de lave et une coulée qui s'épanche sur 6 km vers l'est. Le 26 avril un nouvel évent s'active à 1860 m d'altitude sur le flanc est. Une fontaine de 200 m de haut jaillit accompagnée de l'émission soutenue de téphras. Les scories retombent dans un rayon de 5 km. L'activité effusive est particulièrement intense et les coulées parcourent plus de 20 Km vers le nord. A partir de fin mai les fontaines ralentissent remplacées par des explosions stromboliennes. L'activité décroît ensuite. Notez que durant l'année 1988 des phases d'inflation significatives avaient été enregistrées.

Lieu de l'éruption : Zone sommitale, flanc est


Date de l'éruption : Du 16-07-1986 au 20-08-1986

Résumé :
Cette éruption de flanc est déclenchée au niveau d'une fissure d'importance régionale à proximité de Kitazungurwa. De la fissure éruptive sortent de vigoureuses fontaines de lave de 250 m de hauteur. Celles-ci se calme et sont remplacées par une activité strombolienne intermittente fin juillet. Un cône allongé de 150 m de hauteur se créé. Des coulées s'épanchent rapidement sur près de 10 km vers le sud-ouest. Les fontaines reprennent le 2 août, puis le 9. Un lac de lave se met en place dans le cône et déborde à plusieurs reprises. En fin d'éruption de fortes explosions phréatomagmatiques se produisent et 6 à 7 blocs de 100 m de diamètre sont projetés.

Lieu de l'éruption : Flanc sud


Date de l'éruption : Du 23-02-1984 au 14-03-1984

Résumé :
Eruption excentrique sur une fissure radiale ouverte sur le flanc nord-ouest. Quatre évents sont successivement actifs pendant environ vingt jours. L'activité explosive est entendue à 30 km et 2 m d'épaisseur de téphras se déposent sur 800 m autour des évents. Malgré la faible durée de l'éruption les volumes émis sont assez importants puisque les coulées parcourent 20 km sur 2,5 km de large. Les débits éruptifs ont donc du être élevés. La fissure éruptive, où trône un cône de 250 m de haut (!), sera appelée Kivandimwe.

Lieu de l'éruption : Flanc nord-ouest


Date de l'éruption : Du 25-12-1981 au 14-01-1982

Résumé :
C'est une des plus importantes éruption du 20ème siècle au Nyamuragira. Les coulées de lave issues de la fissure ouverte sur le flanc sud-est, appelée Rugarambiro (400 m de long) et localisée entre le Nyamuragira et le Nyiragongo, parcourent la distance exceptionnelle de 30 Km causant d'importants dégâts aux communautés locales. L'activité explosive initiale est exceptionnellement violente formant un panache de téphras de 4 km de hauteur. Puis une activité de type strombolienne prend la suite avec des fontaines de lave confinée, après plusieurs jours d'activité, dans la partie sud-est de la fissure éruptive. Cette activité se poursuit, en fluctuant, début janvier. Les dégâts causés à la faune et la flore locales sont considérables.

Lieu de l'éruption : Flanc sud-est


Date de l'éruption : Du 30-01-1980 au 24-02-1980

Résumé :
Nouvelle éruption excentrique au niveau de l'évent septentrional Gasenyi à 3 km du sommet, vers 2500 m d'altitude. L'explosivité particulièrement intense rejète des cendres et des gaz qui empoisonnent les cultures vivrières locales. Les coulées de lave, plutôt véloces, parcourent des distances très importantes vers le nord (13 km maximum) causant des dégâts. Un lac de lave apparaît dans deux cônes coalescents. Il est brassé par des fontaines de 100 m de hauteur.

Lieu de l'éruption : Flanc nord


Date de l'éruption : Du 23-12-1976 au 15-06-1977

Résumé :
Cette éruption latérale se déclenche sur une fissure ouverte sur le flanc sud-sud-ouest (Murara et Harakandi), à 8 km du sommet, dans un contexte de grosse activité volcano-tectonique régionale. En effet, début janvier le volcan voisin Nyiragongo connaît une importante éruption. Apparemment, la migration d'un important volume de magma sous les deux volcans a entraîné une importante fissuration régionale. Un cône de 150 m de haut s'est formé (Murara) agité de violentes fontaines de lave (500 à 600 m de haut). De nombreuses coulées relativement courtes se sont épanchées vers le nord et surtout au sud des évents.

Lieu de l'éruption : Flanc sud-sud-ouest


Date de l'éruption : Du 24-03-1971 au 05-05-1971

Résumé :
L'évent excentrique situé sur le flanc occidental du volcan, vers 3000 m d'altitude, est appelé Rugarama. Si l'activité effusive est plutôt classique en revanche l'activité explosive est très intense et les retombées de cendres importantes ont lieu jusqu'à 60 km de distance. D'importants dégâts sont causés aux cultures ainsi qu'aux réserves de nourriture.

Lieu de l'éruption : Flanc ouest


Date de l'éruption : Du 23-04-1967 au 09-05-1967

Résumé :
Cette éruption, courte mais volumineuse, est marquée par une activité explosive intense au niveau de l'évent excentrique Gakararanga. Les coulées de lave sont assez importantes.

Lieu de l'éruption : Flanc nord


Date de l'éruption : Du 07-08-1958 au 21-11-1958

Résumé :
Eruption excentrique sur la rift-zone nord-nord-ouest. L'activité explosive de la fissure éruptive forme le cône Kitsimbanyi. Les coulées de lave s'épanche sur près de 10 Km vers le nord.

Lieu de l'éruption : Flanc nord


Date de l'éruption : Du 21-02-1954 au 28-05-1954

Résumé :
Eruption sur la zone de fissure radiale Mihaga (orientée sud-sud-est). Cette dernière est le siège d'une faible activité explosive. En revanche les volumes de coulées sont très importants et ces dernières parcourent plus de 10 km.

Lieu de l'éruption : Flanc est, sud-est


Date de l'éruption : Du 16-11-1951 au 16-01-1952

Résumé :
Eruption sur les pentes nord-ouest du volcan (fissure Shabubembe-Ndakaza). La caldera sommitale est aussi en éruption. Durant les deux mois d'éruption, de nombreuses coulées sont émises accompagnées d'explosions stromboliennes et d'un lac de lave temporaire.

Lieu de l'éruption : Zone sommitale nord-ouest, flanc nord-ouest


Date de l'éruption : Du 01-03-1948 au 15-07-1948

Résumé :
Cette importante éruption excentrique se déroule principalement sur le flanc sud-ouest au niveau du cône Gituro. Ce dernier est le siège d'une activité explosive assez intense mais va aussi émettre d'importantes coulées. Un lac de lave temporaire va également se former. Un autre évent sera particulièrement actif, le Muhuboli.

Lieu de l'éruption : Flancs sud-ouest et nord


Date de l'éruption : Du 28-01-1938 au 25-06-1940

Résumé :
Il s'agit d'une des plus exceptionnelles éruptions de ce volcan. Alors que l'activité sommitale est quasi continue avec présence d'un lac de lave, des fissures radiales s'ouvrent à basse altitude au sud-est et au sud-ouest du sommet (Tshambene). Elles vomissent d'énormes quantités de lave, formant un champs de coulées qui atteint le lac Kivu. Cette activité draine littéralement le lac de lave qui disparait totalement. Le contact entre les coulées et l'eau du lac déclenche des explosions violentes à l'origine d'un mini tsunami. Il y a des pertes assez notables en terres agricoles.

Lieu de l'éruption : Zone sommitale, flancs sud-est et sud-ouest


Date de l'éruption : Du 03-12-1912 au 01-04-1913

Résumé :
Très grosse éruption du Nyamuragira durant laquelle une très importante activité explosive strombolienne se produit, aussi bien dans la caldera sommitale que sur l'évent excentrique Rumoka. Ce dernier s'ouvre à basse altitude et déverse de grosses coulées de lave qui atteignent le lac Kivu à plusieurs kilomètres de distance. On déplore des dégâts matériels et quelques victimes.

Lieu de l'éruption : Zone sommitale, flanc sud-ouest


Date de l'éruption : Du 22-07-1905 au 25-09-1905

Résumé :
Eruption excentrique sur le flanc est au niveau du cône Kanamaharagi. Importante activité explosive strombolienne avec notamment des fontaines de lave et très gros épanchements de coulées.

Lieu de l'éruption : Flanc est


Date de l'éruption : Du 01-04-1904 au 01-05-1904

Résumé :
Eruption excentrique sur le flanc sud-ouest au niveau du cône Nahimbi. Très importante activité explosive strombolienne avec sûrement de grosses fontaines de lave et importants épanchements de coulées.

Lieu de l'éruption : Flanc sud-ouest


Date de l'éruption : 01-01-1901

Résumé :
Eruption excentrique sur le flanc est au niveau du cône Singiro. Grosse activité strombolienne et importants épanchements de coulées.

Lieu de l'éruption : Flanc est


Date de l'éruption : 01-01-1550

Résumé :
Eruption principalement sommitale, peut-être partiellement excentrique, lors de laquelle d'assez gros volumes de lave ont du être émis car s'en est suivi l'effondrement du sommet et la formation d'une caldera.

Lieu de l'éruption : Zone sommitale


Date de l'éruption :

Résumé :


Lieu de l'éruption : Non connu


ACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en VolcanologieACTIV - Association pour la Connaissance et la Transmission de l'Information en Volcanologie
Rechercher un volcan
Recherchez un volcan grâce à son nom
Listes de volcans
Recherche de volcans par listes
L'activité de l'année du volcan Nyamuragira
Remonter dans le texte
Descendre dans le texte
  Année 2012 :

        •  Mois de septembre
        •  Mois d'avril
        •  Mois de février
        •  Mois de janvier


  Année 2011 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre


  Année 2010 :

        •  Mois de janvier


  Année 2009 :



  Année 2006 :

        •  Mois de décembre
        •  Mois de novembre


  Année 2005 :

        •  Mois de janvier


Revenir au début du texte